Cet article a été publié le: 5/07/22 14:36 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Formation des coordonnateurs et spécialistes des projets financés par la Banque mondiale

Abidjan, 5 juillet 2022 (AIP)- Le chef de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, Gondo Diomandé a procédé à Abidjan-Cocody, à l’ouverture d’une formation des coordonnateurs et spécialistes des projets financés ou cofinancés par la Banque mondiale, initiée par le Projet d’Amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux citoyens (PAGDS).

Au total 132 coordonnateurs et spécialistes intervenant sur les projets du Portefeuille de la Banque mondiale, seront formés au management de projets, selon  le coordonnateur du PAGDS, Madeleine Yao.

 

Cette formation sera assurée par l’Institut des Hautes Études (IHE)-Afrique avec le concours du MDE Business School. Elle sera dispensée sous forme de séminaires avec des ateliers en équipe et des sessions plénières et abordera des thématiques mettant l’humain au cœur des échanges.

 

Il s’agit notamment de l’amélioration de l’efficacité personnelle, la création  de son leadership et  l’éthique, levier de performance des organisations.

 

Le chef de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, Gondo Diomandé, a félicité tous les acteurs pour cette initiative qui correspond à l’ambition du Gouvernement, à savoir celle de continuer d’œuvrer pour la promotion de la bonne gouvernance notamment au plan économique.

 

Selon lui, il y a une corrélation entre la performance du portefeuille et la performance de chacun des projets. 

« La bonne performance des projets est liée à la capacité de coordination et de management des activités des différents projets, notamment sur des coordonnateurs de projets et des spécialistes bien outillés en gestion », a déclaré M. Diomandé.

Dans sa volonté d’accompagner la plupart des pays en développement dans le cadre de la bonne gouvernance et du développement économique et social, le Groupe de la Banque mondiale a lancé plusieurs programmes et initié de nombreux projets en Côte d’Ivoire. En témoigne le niveau des financements qui est passé de trois milliards de francs CFA au début de la coopération à plus de 350 milliards de francs CFA actuellement, a-t-on appris.

 

(AIP)

 

tg/ask