Cet article a été publié le: 3/12/21 7:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Forum ivoiro sud-africain: MTN lance la 5G en phase pilote

Abidjan, 03 déc 2021 (AIP)- Le vice-président du groupe MTN chargé de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’ouest, Ebenezer Asante, a procédé jeudi 2 décembre 2021 à Abidjan, au lancement de la technologie 5G, en phase expérimentale en Côte d’Ivoire.

L’annonce a été faite lors du Forum économique sur les opportunités d’affaires et d’investissements entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, qui se tient à Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, en marge de la visite d’Etat en Côte d’Ivoire du Président de la République d’Afrique du Sud, Cyril Matamela Ramaphosa.

Le témoignage de l’entreprise sud-africaine à ce forum vise à encourager les hommes d’affaire Sud-africains à explorer et à s’investir sans crainte dans le marché ivoirien, a indiqué M. Asante, soulignant que le Groupe est à l’heure actuelle, à mesure de connecter 40 millions d’Ivoiriens sur l’ensemble du territoire.

Au vu des exigences technologiques, l’entreprise sud-africaine s’est donné pour ambition de migrer en mode 5G afin de connecter et de satisfaire davantage ses clients. La 5G est la cinquième génération des standards de téléphonie mobile après la technologie 4G. Elle est une amélioration du réseau Internet, en termes de capacité, de nombre de connexions et de temps de latence.

Elle offre aussi plus d’opportunités pour l’utilisation des objets connectés dans plusieurs domaines d’activité, entre autres l’industrie, la santé, l’agriculture, l’élevage, l’aéronautique, l’automobile, le commerce.

Elle offre une vitesse de 1,3 giga par seconde et permet de connecter 1000 fois plus d’objets au km² que la 4G, qui offre moins 10 fois que la 5G. Cette nouvelle technologie de téléphonie mobile divise par dix le temps de latence (écart entre l’envoi et la réception d’une information sur Internet) et consomme dix fois moins d’énergie à usage égale.

La 4G permet d’atteindre des débits jusqu’à 150 Mbps et la 5G permet désormais des débits jusqu’à 1.5 Gbit/s. A titre d’exemple d’usage, la 4G permet de télécharger un fichier de 1 Go en 2 minutes, la 5G quant à éléments ne mettra que 16 secondes, a expliqué le vice-président du groupe MTN, précisant que cette vitesse de croisière qu’offre la 5G est sécurisée.

En Afrique, plusieurs pays l’ont déjà expérimenté avec succès notamment l’Afrique du Sud qui fut le premier pays africain où la 5G est une réalité. La Côte d’Ivoire est rentrée ce jeudi dans sa phase pilote.

Un stand MTN à Sofitel Hotel Ivoire, pour présenter la technologie 5G (02/12/21)

Cette expérimentation se fera à partir des trois technologies de téléphonie mobile de manière consécutive. En effet, un terminal compatible 5G va se connecter d’abord sur la 5G si elle est disponible dans la zone concernée, sinon sur la 4G. Le terminal ne viendra sur la 3G que si la 5G et la 4G ne sont pas disponibles. Pour ce faire, l’abonné doit avoir une SIM 4G, aussi valable pour la 5G, un équipement compatible, comme des smartphones, wifi ou homeBox) et être dans une zone couverte par le réseau 5G.

La 5G devrait donc permettre de gérer le nombre toujours plus grand d’appareils connectés. On ne parle plus des smartphones uniquement, mais aussi des ordinateurs, des voitures autonomes, ou juste connectées et de tout un écosystème d’objets connectés, en particulier dans le monde professionnel.

Cette présentation de la 5G et des opportunités qu’elle offre à la Côte d’Ivoire pour booster son économie a reçu l’assentiment de toute l’assemblée à la première journée du Forum qui prendra fin vendredi 3 décembre, par la restitution des conclusions des travaux.

(AIP)

eaa/cmas