Cet article a été publié le: 18/09/20 14:16 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Gagnoa court le risque d’une épidémie de polio avec la présence de souche vaccinale dans les eaux usées

Gagnoa, 18 sept 2020 (AIP)-  Gagnoa court le risque d’une épidémie de poliomyélite avec la présence de souche vaccinale de polio dans les eaux usées survenant des selles d’enfants qui défèquent à l’air libre, a révélé, vendredi 18 septembre 2020, le directeur départemental de la Santé du Gagnoa, Dr Boukalo Kouassi Célestin.

En Côte d’Ivoire, il  été détecté des souches vaccinales au niveau des localités de Gagnoa,  Guiglo, Korhogo notamment, a déclaré Dr Célestin Kouassi, qui a indiqué que cette situation a suscité une campagne de vaccination, au  niveau national, afin de renforcer l’immunité des enfants de zéro à cinq ans.

Les alentours du marché de Gagnoa ont abrité le lancement officiel de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, en présence du préfet de région du Gôh, préfet du département de Gagnoa, Lancina Fofana.

Selon Dr Célestin Kouassi, les enfants qui ont été vacciné contre la polio,  et qui vivent dans des quartiers où le péril fécal n’est pas assuré normalement, sont exposés. Il a expliqué que les déchets humains se retrouvent parfois dans la nature et avec les eaux de ruissellement, on arrive à identifier des souches vaccinales qui sont sécrétés dans les selles de ces enfants.

Cet impact environnemental fait courir le risque d’une épidémie de polio, liée au dérivé de la souche vaccinale, a-t-il averti, pour justifier la poursuite de la vaccination à Gagnoa, alors que la Côte d’Ivoire a été déclarée libre de polio depuis 2012.

(AIP)

dd/ask