Cet article a été publié le: 29/10/20 9:34 GMT

Côte d’Ivoire -AIP/ Il écope de cinq ans de prison ferme pour vol à mains armées

Man, 29 oct 2020 (AIP) – Soumahoro Souleymane, déclaré coupable pour vol en réunion à mains armées et association de malfaiteurs, a écopé mardi 27 octobre 2020, de cinq ans de prison ferme par le tribunal de première instance de Man.

Selon les informations recueillies, fin juillet 2020, le chauffeur de taxi, Bi Tia Donald est accosté à Man par deux quidams qui lui demandent de les conduire à Touba (région du Bafing).

Après négociations, Bi Tia et ses clients s’accordent sur la somme de 25. 000 francs CFA.

En partance pour Touba, les deux individus demandent à Tia Donald de stationner dans une école primaire. Ils lui offrent du yaourt pour « partager un pot » selon leurs propos. Quelques instants après, Tia s’endort et se réveille ligoté dans un bas fond, hors de son taxi.

Après s’être débattu, l’infortuné Donald dépouillé de sa recette et du taxi, réussit à atteindre le bord de la route où il sera sauvé par un passant.

Deux mois plus tard, en septembre 2020, Soumahoro Souleymane, l’un des quidams reprend du service et entre en contact avec le sieur Diakité, propriétaire du taxi que conduisait Tia Donald.

Il soutire à plusieurs reprises de l’argent à ce dernier, sous prétexte de vouloir lui rendre le taxi. Las de se faire escroquer, Diakité saisit la police qui finit par prendre Soumahoro dans les mailles de son filet.

Devant les juges, Soumahoro a reconnu uniquement les faits d’escroquerie et nier ceux d’associations de malfaiteurs et vol en réunion et à mains armées.

Le tribunal l’a reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés. En plus des cinq ans de prison ferme, il doit payer 200 000 francs CFA d’amende et écoper de 10 ans de privation de ses droits civiques et trois ans d’interdiction de paraître dans un autre lieu, autre que celui de naissance.

(AIP)

amak/ask