Cet article a été publié le: 7/01/22 16:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Aux Philippines, le PAM alerte sur les risques nutritionnels pour les familles frappées par le typhon

Abidjan, 07 jan 2022 (AIP) – Trois semaines après le passage du super typhon Odette/Rai dans une grande partie des Philippines, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) avertit que la nutrition et la sécurité alimentaire sont en danger si les besoins alimentaires immédiats ne sont pas satisfaits au cours des six prochains mois.

L’agence onusienne basée à Rome faisait état de taux très préoccupants d’insécurité alimentaire et de malnutrition avant même le passage du typhon, rapporte ONU Info, vendredi 7 janvier 2021. Dans certaines zones touchées, comme la région de Caraga, 53% des familles n’avaient pas les moyens de s’offrir un régime alimentaire nutritif.

Dans le même temps, le taux de retard de croissance chez les enfants était de 36%, au-delà du seuil fixé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui signifie une « importance très élevée pour la santé publique ». Le retard de croissance indique que les enfants souffrent déjà de privations à long terme. Leur état nutritionnel les expose à un risque accru de maladies, voire de décès.

« Le super typhon Odette a laissé une traînée de dévastation dans son sillage, touchant des millions de personnes », a déclaré dans un communiqué Brenda Barton, Représentante du PAM aux Philippines, relevant que 11 des 17 régions de l’archipel ont été touchées. « Si nous n’agissons pas maintenant et ne fournissons pas l’aide alimentaire dont les familles touchées ont tant besoin, nous risquons de voir une augmentation rapide de la malnutrition évitable », poursuit-elle.

Sur le terrain, le PAM a immédiatement soutenu le gouvernement philippin dans ses efforts de secours lorsque le typhon Odette s’est abattu sur le pays. L’agence onusienne a ainsi déployé 113 camions auprès du ministère de la Protection sociale et du Développement pour la livraison de colis alimentaires familiaux, de kits d’hygiène et d’autres articles de secours non alimentaires.

Mais pour soutenir les efforts de secours et de redressement menés par le gouvernement, le PAM a besoin de plus de 25 millions de dollars pour fournir une aide alimentaire à 250.000 survivants du typhon, ainsi qu’un soutien en matière de logistique d’urgence et de télécommunications pour l’ensemble de la réponse au typhon. Sur ce montant, au moins 20 millions de dollars sont nécessaires pour les transferts alimentaires et en espèces au cours des six prochains mois.

Le typhon Odette – le plus puissant à frapper l’archipel des Philippines en 2021 – a touché terre neuf fois sur une superficie équivalente à celle de l’Autriche en deux jours. Plus de sept millions de personnes ont été touchées, selon les dernières données gouvernementales.
(AIP)
cmas