Cet article a été publié le: 30/06/21 15:20 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Covid-19 : plus de 2,6 millions de nouveaux cas en une semaine dans le monde, selon l’OMS

Abidjan, 30 juin 2021 (AIP)- Plus de 2,6 millions de cas de Covid-19 et plus de 57.000 décès ont été enregistrés dans le monde la semaine dernière. L’incidence du nouveau coronavirus a ainsi bondi de 2%, tandis que le nombre de décès a diminué de 10%, atteignant un nouveau plancher depuis novembre 2020, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au cours de la semaine dernière, ce sont exactement 2.600.313 nouvelles infections et 57.603 décès, qui ont été enregistrés dans le monde, selon les chiffres de l’OMS dont ONU Info s’est fait l’écho.

« Au niveau mondial, l’incidence de la Covid-19 reste très élevée avec une moyenne de plus de 370.000 cas signalés quotidiennement au cours de la semaine écoulée (21-27 juin 2021) », a indiqué l’OMS dans son dernier bulletin épidémiologique.

Avec une baisse de 10% du nombre de décès hebdomadaires, l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU estime qu’il s’agit « du chiffre de mortalité hebdomadaire le plus bas depuis ceux enregistrés début novembre 2020 ».

A l’exception du continent africain (+42%), toutes les régions de l’OMS ont signalé une baisse du nombre de décès au cours de la semaine écoulée.

Le Brésil a été le pays le plus touché la semaine dernière

Le taux de mortalité dû au nouveau coronavirus a ainsi diminué en Asie du Sud-Est (-33%), dans la région du Pacifique occidental (-13%) ainsi que dans les Amériques (-2%) et en Europe (-1%).

De plus, l’incidence des nouvelles contaminations a également diminué dans le Pacifique occidental (-6%) et en Asie du Sud-Est (-5%). Dans le même temps, la Méditerranée orientale (de 13%) et l’Europe (de 10%) ont signalé une augmentation du nombre de cas hebdomadaires. Mais la hausse la plus notable a été signalée sur le continent africain, qui a enregistré une forte augmentation de l’incidence des nouvelles infections (33%).

Les données par pays montrent que le Brésil est celui qui a signalé les nouveaux cas les plus nombreux la semaine dernière. Avec 521.298 nouvelles infections, il s’agit d’une hausse de 3%.

Suivent l’Inde (351.218 nouveaux cas, augmentation de 12%), la Colombie (204.132 nouveaux cas, hausse de 5%), la Russie (134.465 nouveaux cas, augmentation de 24%) et l’Argentine (131.824 nouveaux cas, baisse de 11%).

L’Afrique australe représente plus des deux tiers du continent africain

Au cours de la semaine écoulée, le nombre le plus élevé de nouveaux cas pour 100.000 habitants a été signalé par les Seychelles (708 nouveaux cas pour 100.000 habitants), la Namibie (509 nouveaux cas pour 100.000 habitants) et la Mongolie (491 nouveaux cas pour 100.000 habitants).

Cette situation sanitaire aux Seychelles et en Namibie traduit l’inquiétude sur le continent africain. Selon l’OMS, de nombreux pays de la région africaine continuent d’enregistrer une augmentation de l’incidence hebdomadaire des cas et de la mortalité. La région a signalé plus de 177.000 nouveaux cas et plus de 2.700 nouveaux décès.

Il s’agit d’une augmentation de 34% et 42% respectivement par rapport à la semaine précédente. Le nombre hebdomadaire de cas est en forte hausse depuis le 15 mai. Depuis cette date, 76% des cas et 72% des décès signalés dans la Région provenaient de pays d’Afrique australe.

Légère hausse en Europe et inquiétude en Méditerranée orientale

L’autre région ayant signalé une hausse des cas, c’est la Méditerranée orientale. Avec plus de 221.000 nouveaux cas, il s’agit d’une augmentation de 13% par rapport à la semaine précédente. Selon l’OMS, cette hausse du nombre de cas est « la plus importante augmentation relative observée dans la Région depuis la fin du mois de mars 2021 ».

Plus de 3.400 nouveaux décès ont été également signalés en Méditerranée orientale, soit un nombre similaire à celui de la semaine précédente. La Région a signalé 30 nouveaux cas et 0,5 nouveau décès pour 100.000 habitants au cours de la semaine écoulée.

L’OMS fait état aussi d’une légère hausse en Europe. Le continent européen a recensé plus de 372.000 nouveaux cas, soit une augmentation de 10% par rapport à la semaine précédente, et plus de 6 400 nouveaux décès, comme la semaine précédente. « Il s’agit de la première augmentation hebdomadaire du nombre de cas signalés par la Région après plus de deux mois de tendance à la baisse », fait observer l’agence onusienne.

Malgré une baisse en Asie du Sud-Est, hausse de 112% au Myanmar

Comme la semaine précédente, les Amériques ont signalé plus de 1,1 million de nouveaux cas et plus de 30.000 nouveaux décès. Ce continent a signalé le plus grand nombre de nouveaux cas et de décès pour 100 000 habitants au cours de la semaine écoulée par rapport aux autres régions (111 cas et 3 décès pour 100.000 habitants).

La Région de l’Asie du Sud-Est, qui englobe l’Inde, a comptabilisé plus de 573.000 nouveaux cas et plus de 13.000 nouveaux décès. Il s’agit d’une diminution de 5 % et de 33% respectivement par rapport à la semaine précédente.

Bien qu’il y ait une légère baisse globale du nombre de cas signalés cette semaine dans cette région, principalement due à la diminution du nombre de cas signalés en Inde, plusieurs pays ont signalé une forte augmentation du nombre de nouveaux cas signalés cette semaine. C’est le cas du Myanmar (augmentation de 112%), de l’Indonésie (augmentation de 60%) et du Bangladesh (augmentation de 48%).

Plus de 181 millions de cas dont 3.930.496 morts dans le monde

Du côté du Pacifique occidental, la tendance à la baisse se poursuit. La Région a signalé plus de 116.000 nouveaux cas et plus de 1.800 nouveaux décès, soit une diminution de 6% et 13% respectivement par rapport à la semaine précédente. Le nombre hebdomadaire de nouveaux cas signalés a diminué au cours des dernières semaines, après avoir atteint un pic à la mi-mai.

Au total, la pandémie du SARS-CoV-2 a fait au moins 3.930.496 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019 en Chine. Selon un bilan établi mercredi par l’OMS, plus de 181 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.

A la date du lundi 28 juin 2021, un total de 2,66 milliards doses de vaccin ont été administrées dans le monde dont la majorité dans les pays riches.

(AIP)

ask