Cet article a été publié le: 26/07/21 11:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/De nouveaux sites culturels inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Abidjan, 26 juil 2021 (AIP) – Quatre nouveaux sites culturels en Chine, en Inde, en République islamique d’Iran et en Espagne ont été inscrits dimanche 25 juillet 2021 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, lors de sa 44e session en ligne depuis Fuzhou (Chine).

L’emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan

Pour la Chine, il s’agit de l’emporium mondial de la Chine des Song et des Yuan. Le site en série de Quanzhou illustre le dynamisme de la ville en tant qu’emporium maritime pendant les périodes Song et Yuan (Xe-XIVe siècles de notre ère) et ses interconnexions avec l’arrière-pays chinois. Le site comprend des édifices religieux, notamment la mosquée Qingjing, du XIe siècle, l’un des premiers édifices islamiques de Chine, des tombes islamiques et un large éventail de vestiges archéologiques (bâtiments administratifs, quais en pierre qui étaient importants pour le commerce et la défense, sites de production de céramique et de fer, éléments du réseau de transport de la ville, ponts anciens, pagodes et inscriptions).

Le Temple de Kakatiya Rudreshwara

En Inde, le Temple de Kakatiya Rudreshwara communément appelé temple Ramappa, est situé dans le village de Palampet, à environ 200 km au nord-est d’Hyderabad, dans l’État du Telangana. Il s’agit du principal temple de Shiva à l’intérieur d’un grand ensemble fortifié construit durant la période kakatiya (1123-1323) sous la direction des chefs Rudradeva et Recharla Rudra. Les sculptures du temple, de grande qualité artistique, illustrent les coutumes de danses régionales et la culture des Kakatiya.

Le Chemin de fer transiranien d’Iran

Le troisième site, le Chemin de fer transiranien d’Iran, long de1.394 km, a été construit de 1927 à 1938. Sa réalisation s’est traduite par de vastes tranchés dans certaines zones montagneuses, tandis que le terrain accidenté a nécessité la construction de 174 grands ponts, 186 petits ponts et 224 tunnels, dont 11 tunnels en spirale. À la différence de la plupart des précédents projets ferroviaires, la construction du chemin de fer transiranien fut financée par des taxes nationales, évitant ainsi tout investissement et contrôle étrangers.

Le paysage culturel Paseo del Prado et Buen Retiro

Situé au cœur de la ville de Madrid, le paysage culturel Paseo del Prado et Buen Retiro, de 200 ha a évolué depuis la création, au XVIe siècle. Ce site incarne une nouvelle conception de l’espace urbain et un modèle d’urbanisme remontant à la période de l’absolutisme éclairé du XVIIIe siècle. Le site abrite également le Jardin botanique royal en terrasses et le quartier essentiellement résidentiel de Barrio Jerónimos, qui présente une grande variété d’édifices des XIXe et XXe siècles, notamment des lieux culturels.

L’examen des candidatures devrait se poursuivre jusqu’au 28 juillet, précise la note d’information publiée sur le site de l’UNESCO

(AIP)

ena/tm