Cet article a été publié le: 6/03/21 15:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Des funérailles d’État à Rome pour l’ambassadeur d’Italie tué en RDC

Abidjan, 26 fév 2021 (AIP)- La Nation italienne a fait ses adieux à son diplomate tué en République Démocratique du Congo (RDC), Luca Attanasio et à son garde du corps, Vittorio Iacovacci, jeudi 25 février 2021, à la basilique Sainte Marie des Anges et des Martyrs à Rome.

Les corps du diplomate et du jeune carabinier sont arrivés dans la soirée du mardi 23 février à Rome à bord d’un avion militaire. Mercredi, les autorités ont procédé à leur autopsie.

L’ambassadeur Luca Attanasio et son garde du corps ont été tué lundi, lors d’une attaque armée survenue dans la région du Nord-Kivu, à l’Est de la RDC, qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM).

Le diplomate était âgé de 43 ans, marié et père de trois filles. Tandis que son garde de corps n’avait que 30 ans.

Dans un communiqué publié à la suite de l’assassinat, le gouvernent italien a demandé à l’Organisation des Nations unies (ONU) l’ouverture d’une enquête, et le départ immédiat de la RDC, de tous ses ressortissants habitant le Nord-Kivu et Kinshasa.

La province troublée du Nord-Kivu où a eu lieu l’embuscade est considérée comme l’une des zones les plus dangereuses de la RDC, à la lisière du parc national des Virunga.

Selon des responsables humanitaires, la route sur laquelle circulait le convoi du PAM n’avait cependant jamais nécessité d’escorte jusqu’ici.

Les autorités congolaises ont depuis lors, décidé que “tous les diplomates, présents sur le territoire national, seraient désormais obligés de signaler tout déplacement à l’intérieur du pays auprès du gouvernement de la RDC”.

(AIP)

eaa/tm