Cet article a été publié le: 22/06/21 22:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Des pays africains face à une vague meurtrière du Covid-19

Abidjan, 22 juin 2021 (AIP)- La Zambie, le Rwanda et l’Ouganda, font face à une vague meurtrière du Covid-19, rapportent mardi 22 juin 2021, des médias internationaux.

En Zambie, 407 décès ont été enregistrés en seulement trois semaines de la troisième vague, a déclaré dans un communiqué, le Secrétaire permanent au ministère de la Santé, Dr Kennedy Malama. Le pays compte à ce jour, 129 033 cas de coronavirus.

Les écoles sont fermées pour 21 jours, les bars et autres lieux de divertissements doivent ouvrir du jeudi au dimanche et les rassemblements publics sont limités. Les funérailles et les mariages seront suivis par 50 personnes au maximum tandis que les églises sont invitées à réduire le nombre de leurs réunions à deux par semaine.

Au Rwanda, depuis lundi 21 juin, de nouvelles restrictions sont en vigueur pour lutter contre la propagation des cas de Covid-19, notamment l’interdiction des mariages et de tous les rassemblements. L’extension d’un couvre-feu à l’échelle nationale, de 19 heures à 04 heures, des restrictions de mouvement entre les districts et la suspension des voyages en avion vers l’Ouganda voisin où les cas de coronavirus se multiplient, figurent notamment parmi les autres mesures qui doivent entrer en vigueur mercredi. Le pays a enregistré 31 435 cas positifs depuis le début de la pandémie.

L’Ouganda. La délégation ougandaise, arrivée samedi à Tokyo pour les Jeux olympiques, a été placée en quarantaine après un cas positif au Covid-19, ont annoncé les autorités locales japonaises mardi.

En début du mois de juin, le président Yoweri Museveni a annoncé de nouvelles mesures de restriction contre l’épidémie de Covid-19, dont la suspension des déplacements à l’intérieur du pays pendant au moins six semaines, alors que le taux de contamination a atteint un niveau record dans ce pays d’Afrique de l’est.

Les établissements privés et publics de la capitale, Kampala, et des autres villes du pays, y compris les centres régionaux d’Entebbe, Jinja, Soroti, Gulu et Masaka, sont à court ou en grave pénurie de vaccins AstraZeneca et d’oxygène. Plusieurs hôpitaux ne sont plus en mesure d’admettre des patients en soins intensifs.

Plusieurs centres de vaccination et hôpitaux du pays ont d’ailleurs suspendu leurs campagnes de vaccination, mettant en cause les efforts visant à vacciner 21,9 millions de personnes.

L’Ouganda a enregistré 70 176 cas de Covid-19.

(AIP)

eaa/tm