Cet article a été publié le: 5/01/23 8:16 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Des pharmacies rencontrent des difficultés dans l’approvisionnement en médicament en Allemagne

Abidjan, 05 jan 2023 (AIP)- Depuis quelques mois en Allemagne, les pharmacies traversent une situation difficile en raison du problème d’approvisionnement concernant de nombreux médicaments, rapporte l’Agence de presse turque Anadolu.

« Ces derniers mois, surtout depuis 3 à 4 mois, nous avons rencontré de grandes difficultés dans l’approvisionnement en médicaments. Il y a un gros problème dans l’approvisionnement en médicaments tels que les antibiotiques, les analgésiques (contre les douleurs), les antipyrétiques (contre la fièvre), ou encore les antibiotiques pour enfants. Je pense que la pénurie de médicaments va durer encore longtemps », a déclaré une pharmacienne dans le quartier de Neukölln à Berlin,  Meryem Coşkun, où les ressortissants turcs sont nombreux.

Selon la pharmacienne, les difficultés rencontrées dans la chaîne de distribution mondiale et l’épidémie de Covid-19 ont causé de gros problèmes d’approvisionnement en matières premières pharmaceutiques.

« La pénurie de matières premières médicinales a beaucoup affecté l’Allemagne. La production de médicaments n’arrive pas à répondre à la demande, et il n’y a pas médicaments dans les entrepôts », a-t-elle expliqué.

« Cependant, les prix peuvent devenir encore plus élevés. Les gens ne regardent même plus le prix actuellement, tant qu’ils peuvent trouver ce dont ils ont besoin. Nous espérons que ce problème sera bientôt résolu », a-t-elle souligné.

Le président de l’Association médicale allemande, Klaus Reinhardt, a attiré l’attention sur le goulot d’étranglement dans l’approvisionnement de certains médicaments et a appelé les gens.

Reinhardt a souligné que les médicaments inutilisés dans les armoires à pharmacie peuvent être évalués. « Si vous êtes en bonne santé, vous devriez donner les médicaments en stock à ceux qui sont malades » a-t-il avancé.

Quant au ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, il s’attèle à résoudre le problème rencontré, notamment dans les médicaments utilisés dans le traitement des enfants, en faisant payer plus cher les assurances maladie pour ces médicaments.

« Les assureurs-maladie seront chargées de payer 50% de plus sur ce prix fixe. Ainsi, les médicaments actuellement vendus aux Pays-Bas seront à nouveau vendus en Allemagne », a-t-il défendu.

(AIP)

sdaf/cmas