Cet article a été publié le: 8/09/21 16:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Deux Etats du Nigéria en voie de rendre obligatoire la vaccination contre la COVID-19

Abidjan, 08 sept 2021 (AIP)- Deux Etats du Sud du Nigeria veulent rendre la vaccination obligatoire pour accéder aux lieux publics et aux rassemblements, afin d’accélérer la campagne de vaccination contre la COVID-19, rapportent des médias internationaux, mercredi 8 septembre 2021.

La semaine dernière, le gouverneur de l’Etat d’Edo, Godwin Obaseki, a donné aux habitants jusqu’à mi-septembre pour se faire vacciner, sous peine de se voir interdire l’accès à certains lieux, notamment les banques, les réceptions privées, les églises et les mosquées.

Cette déclaration a été suivie, lundi 6 septembre, de protestations anti-vaccins dans les rues de Benin City, la capitale de l’Etat, et d’appréciation de l’Agence nationale en charge du programme de vaccination (NPHCDA).

Un autre Etat du Sud du Nigeria, Ondo, a également donné deux semaines aux habitants pour se faire vacciner. “La preuve de la vaccination sera la condition pour accéder aux lieux publics, aux églises, aux mosquées”, a déclaré le ministre de l’Information de l’Etat, Donald Ojogo, aux médias locaux.

L’introduction des pass sanitaires ou des passeports vaccinaux au Nigeria serait complexe dans la mesure où le pays a reçu moins de 10 millions de doses de vaccin pour une population de plus de 200 millions d’habitants, relèvent ces médias.

Le pays a enregistré officiellement 191 805 infections et 2 455 décès depuis février 2020, mais les chiffres réels sont probablement bien plus élevés, en partie à cause des faibles taux de dépistage.

(AIP)

eaa/cmas