Cet article a été publié le: 14/07/22 21:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Dr Aka Aouélé désigné 1er vice-président de l’UCESIF en France

Abidjan, 14 juil 2022 (AIP) – Le président du Conseil économique, social environnemental et culturel (CESEC) de Côte d’Ivoire, Dr Eugène Aka Aouélé, a été désigné 1er vice-président de l’Union des conseils économiques sociaux et institutions similaires francophones (UCESIF) lors de l’assemblée générale élective qui s’est déroulée mercredi 13 juillet 2022 au Conseil économique, social et environnemental (CESE) de Paris, en France.

La présidente sortante de la faîtière, Hadja Rabiatou Diallo, cède son fauteuil à Thierry Beaudet, le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) de France, pour un mandat de trois ans.

Au cours de l’AG qui a enregistré la présence de présidents de 18 pays francophones venus de tous les continents, les deux personnalités ont affirmé vouloir promouvoir les missions des Conseils économiques, environnementaux et sociaux auprès des populations et des gouvernements, pour plus de démocratie, rapporte une note d’information du CESEC transmise à l’AIP, jeudi.

Les représentants des CES à l’AG de l’UCESIF

Après son élection, le président de l’UCESIF a annoncé qu’il mettra l’accent sur les politiques environnementales, l’employabilité des jeunes, l’immigration irrégulière vers l’Europe, l’insertion équitable et non discriminatoire des femmes sur le marché du travail et dans la vie publique. L’Union veut aussi se doter de moyens pour une meilleure visibilité.

Quant à Dr Eugène Aka Aouélé, il s’est réjoui du choix porté sur sa personne pour être le numéro 2 de l’Union, grâce au leadership du Président Alassane Ouattara.

Les travaux ont été également marqués par le bilan moral et financier. Si le bilan moral est positif, le bilan financier n’est pas reluisant à cause du retard de cotisation de quelques pays.

Par ailleurs, les représentants de la Francophonie et la surtout la secrétaire d’Etat chargée de la Francophonie et des parlementaires internationaux, Chrysoula Zacharopoulou, ont promis de soutenir cette faitière pour qu’elle joue pleinement son rôle de chambre consultative, pour une démocratie participative dans les pays francophones.

(AIP)
cmas