Cet article a été publié le: 25/07/22 14:37 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Emmanuel Macron annoncé ce lundi 25 juillet au Cameroun

Abidjan, 25 juil 2022 (AIP)- Le Président français, Emmanuel Macron, est annoncé lundi 25 juillet 2022, au Cameroun, pour une visite officielle de quatre jours dans le cadre des relations diplomatiques entre ces deux pays.

L’objet de sa visite portera sur de nouveaux partenariats agricoles pour combattre la crise alimentaire, la lutte contre le terrorisme, mais aussi sur la gouvernance et l’État de droit.

M. Macron sera reçu mardi, à Yaoundé, la capitale camerounaise, par le Président Paul Biya, 89 ans, plus vieux chef d’État du monde au pouvoir depuis 40 ans, dans un contexte d’incertitude politique quant à sa succession.

En effet, le 7 octobre 2018, Paul Biya était reconduit pour un septième mandat, remportant une victoire écrasante sur son adversaire, Maurice Kamto. Pour avoir contesté ces résultats dans la rue, le candidat d’opposition, ainsi que plusieurs de ses soutiens, furent arrêtés, en janvier 2019, puis finalement libérés après neuf mois de détention. En sous-main, l’affaire avait fait l’objet de plusieurs échanges entre Emmanuel Macron et Paul Biya, rapportent des médias français.

Le 22 février 2020 au Salon de l’agriculture, un militant camerounais avait interpellé Emmanuel Macron sur la situation dans la région anglophone, où les autorités combattent une insurrection séparatiste, accusant le pouvoir d’y mener un génocide. Le président français avait promis de mettre le “maximum de pression” sur Paul Biya pour faire cesser les violations des droits de l’Homme.

Une sortie peu appréciée par le gouvernement camerounais, qui avait affirmé entendre “rester maître de son destin”. Dans le même temps, plusieurs centaines de personnes avaient manifesté devant l’ambassade de France à Yaoundé réclamant “des excuses” de la France.

L’Élysée l’affirme, le voyage d’Emmanuel Macron sera l’occasion de faire un nouveau point sur ce conflit qui perdure et en particulier sur les engagements pris par le gouvernement. Mais “il ne s’agit en aucun cas de s’ériger en donneur de leçon ou de promouvoir un modèle”, fait-on savoir.

Après le Cameroun, Emmanuel Macron se rendra au Bénin puis en Guinée-Bissau. Il s’agit de sa première visite en Afrique, trois mois après sa réélection.

(AIP)

eaa/fmo