Cet article a été publié le: 21/10/20 10:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ En Guinée, l’élection présidentielle s’est déroulée dans un contexte de profonde méfiance (CEDEAO)

Abidjan, 21 oct 2020 (AIP)- L’élection présidentielle en Guinée s’est déroulée dans un contexte de profonde méfiance entre les acteurs politiques guinéens sur l’ensemble du processus électoral, a indiqué, lundi 19 octobre 2020, une Mission d’observation électorale (MOE) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Cette MOE de la CEDEAO en Guinée, conduite par l’ancien premier ministre de la Cabo Verde, Jose Maria Neves, avait pour objectif d’observer le premier tour de l’élection présidentielle tenue le dimanche 18 octobre 2020, indique une déclaration de l’organisme transmise mercredi 21 octobre à l’AIP.

La CEDEAO avait dépêché le 22 mars des experts afin d’appuyer la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans le cadre de l’audit du fichier électoral utilisé lors des élections législatives et du référendum du 22 mars.

En outre, le 18 octobre, la CEDEAO a déployé des experts en vue de résoudre notamment les questions liées à la radiation d’environ 2,4 millions d’électeurs en raison de doubles inscriptions, de mineurs et de décès et de problèmes liés à leur identification.

(AIP)

eaa/cmas