Cet article a été publié le: 15/03/21 16:16 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Faible mobilisation pour le second tour des élections législatives en Centrafrique

Abidjan, 15 mars 2021 (AIP)- Les Centrafricains se sont peu mobilisés dimanche 14 mars 2021 à Bangui, la capitale centrafricaine, pour voter les députés au second tour des élections législatives et le 1er tour dans certaines villes où les élections législatives n’ont pas pu se tenir à cause de l’insécurité, le 27 décembre 2020 en République Centrafricaine, rapporte l’Agence centrafricaine de presse (ACAP).

Près de deux millions de Centrafricains ont voté dans 118 circonscriptions à travers le pays, dont l’engouement est disparate. Il y a eu une forte mobilisation dans les 69 circonscriptions où se déroulent les élections législatives du premier tour et faible dans les 49 autres circonscriptions où se tiennent les élections du second tour, prenant pour exemple le centre de vote à l’Ecole Nzangongna ou il y a 11 bureaux de vote, avec plus de 400 inscrits mais seulement 200 votants dans les bureaux de vote.

L’Autorité nationale des élections (ANE) a relevé que dans quelques villes des provinces, les votes n’ont pas pu se dérouler à cause de l’insécurité persistance, et qu’elle compte organiser des élections législatives dans lesdites villes. Il s’agit notamment de Nola 3, Bakouma dans le Mbomou, Besson, dans Bocaranga, fief des 3 R et Gazi, dans la Mambéré-Kadéï.

Le scrutin s’est déroulé dans la quiétude sur l’ensemble du pays, avec un dispositif sécuritaire en place, les mesures barrières pour éviter la propagation du COVID-19 sont respectées entre autres, le port de cache nez, le lavage des mains et le respect de distanciation physique.

La Représentante adjointe du Secrétaire général des Nations Unies, Denise Brown qui a sillonné plusieurs centres de vote de Bangui, a souligné que le contexte a changé depuis décembre 2020. Elle a également constaté que tous les agents électoraux, les représentants des partis politiques et  les observateurs nationaux étaient en place pour veiller à ce que les procédures soient respectées pour permettre à tout le monde de jouer son rôle afin que les élections se passent correctement.
(AIP)

sdaf/cmas

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.