Cet article a été publié le: 1/08/22 17:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ George Weah implore ses compatriotes à éteindre l’esprit de division

Abidjan, 01 août 2022 (AIP)-Le président libérien George Weah a imploré ses compatriotes à éteindre l’esprit de désaccord et de division et d’enflammer l’esprit d’unité, d’amour, de réconciliation, de paix, stabilité et nationalisme.

“Je vous encourage, mes concitoyens, à abandonner l’esprit de désaccord et de division et à revêtir l’esprit d’unité, d’amour, de réconciliation, de paix, de stabilité et de nationalisme. Nous devons nous respecter et nous aimer”, a-t-il insisté.

«En tant que votre chef, ,je vous exhorte à vous joindre à moi pour construire notre cher pays. Peu importe qui vous êtes ou votre statut dans la vie. Peu importe l’idéologie politique à laquelle vous aspirez ou votre origine ethnique, confession religieuse, classe sociale ou niveau académique», a-t-il ajouté.

Selon lui, les colons, qui ont établi l’État-nation du Liberia, ont proclamé comme leur principal mantra patriotique le slogan : “L’amour de la liberté nous a amenés ici”, mais les intellectuels indigènes ont démystifié cette affirmation, tentant de modifier le mantra en “L’amour de la liberté nous a rencontrés ici”, en appelant les libériens à s’unir pour le bien commun qui est de protéger la souveraineté de leur pays.

“Je dis aujourd’hui à tous les Libériens, écoutez-moi et écoutez-moi bien. Que ce soit « l’amour de la liberté nous a amenés ici » ou « l’amour de la liberté nous a rencontrés ici », laissez cet amour de la liberté nous unir ici ! Qu’il nous ait amenés ici ou qu’il nous ait rencontrés ici, laissez cet amour de la liberté nous unir ici !”, a-t-il exhorté.

Le 24e président du Liberia s’exprimait lors programme du 175è  anniversaire de l’indépendance du pays auquel ont participé des centaines de citoyens et d’invités étrangers, dans un article publié jeudi 28 juillet 2022 par l’Agence de presse libérienne (LINA).

Le président libérien a également noté que les célébrations de l’indépendance et du bicentenaire doivent être des occasions pour les libériens de réfléchir sobrement à leur genèse et à leur parcours politiques,  mais aussi combien de temps et jusqu’où  ils vont voyager ensemble, vivre ensemble, travailler ensemble et se développer ensemble.

Il en a profité en outre pour répondre à l’invitation du président américain Joe Biden en vue de participer au sommet de Washington.

“Je serai là pour représenter le peuple libérien. Nous voulons reconnaître avec une profonde gratitude la relation spéciale qui existe entre le Liberia et les États-Unis d’Amérique. En effet, nous sommes connectés et il ressort très clairement de notre histoire que le peuple des États-Unis d’Amérique a de la bonne volonté envers le Liberia et les Libériens, et le sentiment est réciproque », a souligné Dr Weah.

La célébrations du 175 ème  Jour de l’Indépendance de la République du Liberia, a réuni certains dirigeants africains dont le président de la République Fédérale du Nigeria, Muhamadu Buhari, le président de la République de Gambie, Adama Barrow et le président de la Guinée-Bissau, qui est aussi le nouveau  président élu de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), MUmaro Sissoco Embalo ainsi que des diplomates étrangers.

Cet évènement qui a été marqué par un défilé impliquant les unités militaires et paramilitaires avec partout dans le pays, le drapeau national hissé.

(AIP)

sdaf/fmo