Cet article a été publié le: 26/01/22 15:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ George Weah s’engage à faire de la productivité agricole sa principale priorité

Abidjan, 26 jan 2022 (AIP)- Le dirigeant libérien George Weah a déclaré que la productivité agricole serait la principale priorité de son administration, rapporte l’Agence de presse libérienne (LINA)

Selon le président libérien,  l’intérêt et les investissements du secteur privé dans l’agriculture ont fortement augmenté, en particulier après la tenue de la Foire nationale de l’agriculture en février 2021.

Cette foire, a-t-il dit, a mis en évidence la productivité agricole libérienne et, tout en soulignant les défis auxquels sont confrontés les producteurs et les entreprises agroalimentaires, elle a également présenté les nombreuses opportunités dans l’agriculture et l’agro-industrie.

Pour montrer l’importance qu’accorde son gouvernement à ce secteur, Il a précisé que le ministère de l’Agriculture a élaboré et signé, avec le ministère des Finances et de la Planification du développement, de nouveaux projets clés d’une valeur de plus de 73 millions de dollars américains et que le projet de transformation de l’économie rurale de la Banque mondiale (RETRAP), qui vise à étendre le projet en cours de transformation des petits exploitants et de revitalisation de l’agro-industrie, STAR-P, a été développé pour une valeur totale de 55 millions de dollars américains.

Le RETRAP supervisera le pavage de la route de Tappita dans le comté de Nimba à Toe Town dans le comté de Grand Gedeh, pour compléter une partie vitale de l’autoroute Ganta-Harper qui est déjà en cours et injectera des ressources dans les secteurs du caoutchouc, du manioc, de la volaille et de la porcherie pour compléter d’autres projets dans le riz, le palmier à huile et les légumes, a-t-il souligné.

“Je peux vous annoncer avec fierté que le nombre de fermes commerciales et d’entreprises agroalimentaires a considérablement augmenté, passant de 77 en 2021 à 164 en 2022, alors qu’il existe désormais des concessionnaires de machines agricoles, avec des pièces de rechange et des ateliers”, a déclaré le président Weah.

Il a ajouté que les interventions de son gouvernement avaient conduit à une augmentation de la superficie plantée dans la plupart des cultures, en particulier pour les aliments de base comme le riz, le manioc, le palmier à huile et les légumes, indiquant qu’à mesure que le pays entrait dans la saison des récoltes vers la fin de l’année, des récoltes exceptionnelles atteignent les marchés ruraux et urbains grâce à l’amélioration de la logistique et des infrastructures de soutien que le gouvernement a fournies pour l’agriculture.

Il a en outre noté que des entrepôts dédiés aux producteurs de cacao ont été construits ou réhabilités dans les comtés de Nimba, Lofa et Bong ; tandis que des usines de transformation d’huile de palme ont été construites dans les comtés de Grand Bassa, Bong et Lofa et que des usines de transformation du riz dans le comté de Lofa ont été finalisées à temps pour traiter les récoltes massives provenant des exploitations agrandies.

Le Président Weah a souligné qu’au milieu de l’impact du COVID-19 qui a induit le verrouillage et la fermeture de plusieurs banques dans les zones rurales, le projet de financement des communautés rurales mis en œuvre en collaboration avec la Banque centrale du Libéria et le ministère des Finances et de la Planification du développement, a réussi à rendre plus opérationnelles onze institutions de financement des communautés rurales.

Il s’exprimait lundi 24 janvier 2022 lors de son 5eme discours annuel sur la nation libérienne à Monrovia.

(AIP)

sdaf/ask