Cet article a été publié le: 5/09/20 10:09 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ L’OMS appelle à ne pas s’attendre à une vaccination généralisée contre la Covid-19 avant mi-2021

Abidjan, 05 sept 2020 (AIP)- L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué, vendredi 04 septembre 2020, ne pas s’attendre, avant la mi-2021, à des campagnes de vaccination massive contre la Covid-19, rapporte le site d’informations des Nations-unies (Onu.info).

« Il est peu probable de s’attendre à une vaccination généralisée avant le milieu de l’année prochaine », a déclaré la porte-parole de l’OMS, Margaret Harris, lors d’un point de presse à Genève.

« Cette phase 3 doit prendre plus de temps car nous devons voir dans quelle mesure le vaccin est réellement protecteur et nous devons également voir dans quelle mesure il est sûr », a-t-elle ajouté, faisant référence à cette phase de recherche du vaccin où de grands essais cliniques sont menés sur des personnes.

«Beaucoup de gens ont été vaccinés, et ce que nous ne savons pas, c’est si le vaccin fonctionne… à ce stade, nous n’avons pas de signal clair quant à savoir s’il a ou non le niveau d’efficacité et de sécurité nécessaire », a fait remarquer la porte-parole.

Selon l’agence onusienne, 34 vaccins font actuellement l’objet d’essais sur l’homme dans le monde, et 142 candidats vaccins sont actuellement en phase d’essais pré-cliniques.

Dans cette quête d’un vaccin sûr contre le nouveau coronavirus, des lueurs d’espoir sont à noter, notamment du fait que « les fabricants font déjà des paris sur celui qui sera probablement le vaccin ». Ces derniers « réfléchissent déjà à la manière dont ils pourront augmenter la production de vaccins une fois que nous saurons lequel sera utilisé », a souligné Mme Harris.

(AIP)

sdaf/ask