Cet article a été publié le: 16/09/20 14:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ La campagne sénégalaise pour la défense de la Palestine rejette la normalisation des relations d’Israël avec deux pays arabes

Abidjan, 16 sept 2020 (AIP)- La Campagne sénégalaise pour la défense d’Al-Qods et la Palestine fait part de son “rejet total” de l’officialisation de la normalisation des relations entre Israël et les Emirats Arabes Unis d’une part et Bahreïn d’autre part, rapporte l’Agence sénégalaise de presse (APS).

Dans un communiqué transmis à l’APS, “la Campagne sénégalaise pour la défense d’Al-Qods et la Palestine confirme son rejet total de l’officialisation des relations diplomatiques, politiques, économiques et sécuritaires entre l’entité (…) occupant d’Israël et les Emirats Arabes Unis d’une part et Bahreïn d’autre part”.

Israël a formellement signé, mardi 15 septembre 2020 à Washington, des accords de normalisation avec les Émirats Arabes Unis et Bahreïn, sous l’égide des États-Unis.

“La Campagne sénégalaise déclare son soutien sans faille et sa position sans ambiguïté en ce jour triste pour le monde dit libre et nos frères et sœurs en Palestine occupée et dans la diaspora disséminée partout dans le monde”, indique le communiqué, en précisant que cette normalisation des relations avec Israël a pour but d’anéantir tous les sacrifices consentis pendant plus de 70 ans”.

Pour la Campagne, “ces accords sont considérés comme une trahison, une agression, un acte criminel qui porte atteinte aux droits du peuple palestinien et à son autodétermination”.

La Campagne sénégalaise pour la défense d’Al-Qods et la Palestine invite “les Nations musulmanes et celles éprises de paix et de justice” à dénoncer ces accords.

(AIP)

sdaf/cmas