Cet article a été publié le: 28/03/22 17:13 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La Fondation Bill & Melinda Gates et le Fonds du Qatar tissent un nouveau partenariat (Communiqué)

Abidjan, 28 mars 2022 (AIP) – Le Fonds du Qatar pour le développement (QFFD) et la Fondation Bill & Melinda Gates ont annoncé, lundi 28 mars 2022, qu’ils se sont tous deux engagés à allouer environ 200 millions de dollars US aux petits exploitants agricoles dans le cadre d’un nouveau partenariat visant à les aider à s’adapter au changement climatique.

Appelé Nanmo (grandir ensemble, en Arabe), ce partenariat injectera des fonds dans des méthodes et techniques agricoles adaptées au climat afin de mettre en place des systèmes et des marchés alimentaires résilients susceptibles de fournir une alimentation, générer des revenus et créer des opportunités économiques en faveur des petits exploitants agricoles ainsi qu’à leurs communautés sur le continent africain.

Selon African Media Agency (AMA), ces agriculteurs subissent de plein fouet les effets du changement climatique et ce partenariat visera à renforcer les économies de l’Afrique subsaharienne dans quatre domaines clés. Il s’agit de l’équité comme principal moteur de la croissance inclusive, l’entreprise comme moyen de création d’emplois et de réduction de la pauvreté, l’agriculture comme principale source de nourriture, d’emplois et de revenus, et l’accès aux technologies, aux moyens financiers et aux meilleures pratiques émergentes comme moteur de la productivité, de la nutrition et de l’adaptation au climat.

Le partenariat vise également à encourager les petits exploitants agricoles, particulièrement les femmes, à contribuer de manière positive aux décisions relatives à la production alimentaire et à la création d’emplois au sein de leur communauté, et à en bénéficier.

“Des centaines de millions de petits exploitants agricoles, en particulier en Afrique subsaharienne, voient déjà leurs moyens de subsistance menacés par des températures plus élevées et des variations météorologiques”, a déclaré Bill Gates. “Ensemble, nous pouvons empêcher des millions de personnes de sombrer dans la pauvreté et la faim en raison du changement climatique et augmenter les rendements agricoles pour relancer une croissance économique équitable là où elle est véritablement requise”, a-t-il ajouté.

“Cette initiative, denommée Nanmo, vise à garantir que les objectifs de développement durable soient atteints partout. “Nous avons bon espoir que ces précieux partenariats renforceront nos efforts visant à améliorer la vie des communautés vulnérables, en assurant leur sécurité économique dans le contexte de cette planète en constante évolution”, a renchéri le directeur général du QFFD, Khalifa Al-Kuwari.

Ce partenariat stratégique a été annoncé par Bill Gates et M. Khalifa Al-Kuwari, en présence de Mark Suzman, PDG de la Fondation Gates, lors d’une table-ronde au Forum de Doha. Il encouragera les méthodes, les pratiques, les politiques ainsi que les marchés adaptés au climat en tant que moteurs durables de systèmes alimentaires résilients qui fournissent une nutrition, des revenus et des opportunités économiques aux petits producteurs et à leurs communautés. Il comprendra également des recherches au niveau des systèmes et une mise en œuvre au niveau des pays afin de s’adapter aux environnements locaux.

(AIP)

cmas