Cet article a été publié le: 13/10/21 15:54 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ La France transfère sa base militaire de Kidal à la MINUSMA

Abidjan, 13 oct 2021 (AIP)- La force Barkhane a entamé la phase finale du transfert de sa base située à Kidal dans le nord-est du Mali, vers la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et l’armée malienne, a indiqué mardi 12 octobre 2021, l’état-major français.

« Le dernier convoi logistique est parti pour Gao ce matin à 5h00. Un détachement de Barkhane restera sur place pour les dernières formalités administratives et logistiques », a expliqué le porte-parole de l’état-major, le colonel Pascal Ianni.

En juin, le président français, Emmanuel Macron avait annoncé la réorganisation du dispositif militaire au Sahel, en quittant les bases de Kidal, Tombouctou et Tessalit et en prévoyant de réduire l’effectif militaire français dans la région d’ici à 2023 à 2 500-3 000 hommes, contre plus de 5 000 aujourd’hui.

Le détachement de Barkhane qui demeure à Kidal, dont les effectifs n’ont pas été révélés « pour des raisons de sécurité », sera amené à faire de la « réassurance » auprès des partenaires de la France, a précisé le porte-parole en insistant sur un processus.

La MINUSMA compte à Kidal 1 300 soldats dont des Guinéens et des Tchadiens. Les forces maliennes en rassemblent pour leur part 400 soldats, a précisé le colonel Ianni.

(AIP)

kvm/eaa/ask