Cet article a été publié le: 23/10/20 16:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/L’ambassadeur des États-Unis en Irak sanctionné par l’Iran pour des « actes terroristes »

Abidjan, 23 oct 2020 (AIP)- Téhéran a annoncé vendredi 23 octobre 2020 des sanctions contre l’ambassadeur des États-Unis en Irak, Matthew Tueller, accusé d’avoir commis des « actes terroristes » contre ses intérêts.

Selon le ministère iranien des Affaires étrangères, dans un communiqué repris par des médias internationaux, l’ambassadeur Matthew Tueller et deux autres diplomates américains « ont participé à l’organisation et au financement […] d’actes terroristes contre les intérêts du gouvernement et du peuple » iraniens.

Les États-Unis ont sanctionné jeudi 22 octobre les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique de la République islamique d’Iran, ainsi que des médias iraniens, pour « tentative d’ingérence » dans les élections américaines du 3 novembre 2020, ce que l’Iran a fermement démenti.

Téhéran accuse aussi les responsables américains d’être impliqués dans la mort du général iranien Qassem Soleimani, architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, tué par un tir de drone américain en janvier 2020 à Bagdad.

Matthew Tueller, son adjoint Steve Fagin et Rob Waller, chef du consulat américain à Erbil, capitale du Kurdistan irakien, sont également accusés d’avoir « soutenu des extrémistes et des groupes terroristes » et participé à la campagne de sanctions américaines contre l’Iran, selon le communiqué.

(AIP)

Eaa/kp