Cet article a été publié le: 10/12/20 11:21 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le breakdance confirmé par le CIO aux JO 2024 à Paris

Abidjan, 10 déc 2020 (AIP)-Le  breakdance inscrit dans la liste des sports additionnels en lice pour intégrer le programme des Jeux Olympiques (JO) de Paris en 2024, a été confirmé, lundi 07 décembre 2020 par le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach.

Le breakdance fera ses premiers pas dans l’arène olympique aux Jeux de Paris en 2024, principale nouveauté d’un programme moins copieux qu’à Tokyo mais modernisé et paritaire.

 Préféré au karaté présent à Tokyo ou au billard, le breakdance (plutôt appelé “breaking” par la communauté) est emblématique de la volonté du Comité international olympique de moderniser sa grande fête du sport et rajeunir son audience.

Pour Thomas Bach, le breakdance permet “une expression très authentique, on sent la performance, la personnalité des athlètes”.

Egalement appelé breaking, terme privilégié aux États-Unis, le breakdance est un style de danse développé à New York dans les années 1970. Il est caractérisé par ses mouvements de corps saccadés, son aspect acrobatique et ses figures au sol. Un danseur de breakdance est appelé breakdancer, Bboy ou b-boy (pour un homme), Bgirl ou b-girl (pour une femme).

Il se pratique soit seul soit en groupe et dans ce cas, il prend la forme de battle. Le ou les vainqueur (s) sont élu(s), soit par applaudissement du public, soit par un jury.

(AIP)

ebd/fmo

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.