Cet article a été publié le: 21/06/21 15:00 GMT

Côte d’Ivoire-AIP /Inter / Le Burkina-faso célèbre la journée mondiale des réfugiés dans un camp de réfugiés en presence de Angelina Joli

Abidjan, 21 juin 2021 ( AIP) -Le ministre Burkinabè des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Burkinabé de l’Extérieur, Alpha Barry à commémoré la journée mondiale des réfugiés dans un camp de réfugiés maliens à Goudoubo, dans la région du Sahel à quelques enclabures de la région de Dori au Burkina Faso.

La célébration de cette journée dont le thème ” Ensemble on se soigne, on apprend et on rayonne ” s’est ténue dimanche 20 juin 2021, en présence de l’actrice américain Angelina Joli et de l’ensemble des autorités administratives de la région, rapporte le communiqué du ministère burkinabè des affaires étrangères et de la coopération sur sa page Facebook.

Plusieurs étapes ont ponctué la célébration de cette journée à savoir la visite du centre de sante et d’une aire d’exposition par le ministre Alpha Barry.

Au cours de la commémoration, tout comme le chef de la diplomatie Burkinabè, l’actrice américaine à appelé les dirigeants du monde à plus de solidarité à l’égard des réfugiés surtout en raison de la situation sécuritaire préoccupante avec son corollaire de victimes.

Le ministre Barry, a fait savoir que la célébration de cette journée en présence d’une aussi grande célébrité traduit la solidarité du gouvernement vis à vis des réfugiés vivants sur le territoire national et le signe du renouvellement des engagements du Burkina Faso en matière de protection internationale à leur égard

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et l’actrice américaine Angelina Joli

De retour de Goudoubo, l’envoyée spéciale du haut commissariat des nations unies pour les réfugiés (HCR), a été reçu en audience par le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré le même dans la soirée.

Au cours de leur entretien, la star hollywoodienne a échangé avec le chef de l’état Burkinabè sur des questions humanitaires notamment des conditions de vie des réfugiés et des déplacés internes.

Elle a également échangé avec lui sur le cinéma et entend apporter sa contribution sur l’ l’essor du cinéma Burkinabè et au rayonnement du Fespaco.

Quand au président Roch Marc Christian Kaboré, il a souhaité qu’elle soit une ambassadrice du cinéma Burkinabè partout où elle ira.

Avant la célébration de la journée mondiale des réfugiés, elle a passé une journée à Kaya avec les déplacés internes, note-t-on.

( AIP)

sdaf/tm