Cet article a été publié le: 20/01/22 16:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le Gabon octroie la gestion du service public de l’eau potable et de l’électricité à la SEEG pour une durée de 20 ans

Abidjan, 20 jan 2022 (AIP)- Le Gouvernement gabonais a renouvelé l’octroi de la gestion du service public de l’eau potable et de l’électricité à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), pour une durée de 20 ans, rapporte l’Agence gabonaise de presse (AGP).

L’Etat représenté par plusieurs départements ministériels (Energie et Ressources hydrauliques, Economie, Budget, Eaux et Forêts) a procédé mercredi 5 janvier à la signature d’une convention de concession de 20 ans avec la SEEG.

Selon le ministre d’Etat en charge de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Alain-Claude Billié By Nzé, ce contrat de concession accorde à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) de manière formelle, la gestion du service public de l’eau potable et de l’énergie électrique, après plusieurs mois de négociation.

« Il s’agit là d’une reprise en main totale par l’expertise gabonaise, d’un secteur stratégique pour notre pays, notre économie et pour les populations » a indiqué le membre du gouvernement. Non sans signifier que ‘’cette concession formalise de manière claire et définitive la libéralisation du secteur’’ autrement dit, la SEEG n’est plus l’opérateur unique dans ce secteur, car d’autres acteurs ont été agréés par l’Etat.

Quant aux coûts jugés élevés de la facturation de l’eau et l’électricité, Billié By Nzé a rassuré que l’Etat veillera à ce que les services soient abordables pour tout le monde, avec un tarif qui sera appliqué pour les populations économiquement faibles.

Pour rappel, la première concession entre l’Etat et la SEEG avait également duré 20 ans. Laquelle avait relégué au second plan l’investissement dans les infrastructures de production. Au grand dam des populations qui ne bénéficient toujours pas d’un meilleur approvisionnement en eau et électricité.

(AIP)

ana/eaa/ask