Cet article a été publié le: 4/12/20 15:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP / Inter/ Le HCR s’apprête à envoyer de l’aide aux réfugiés érythréens de Tigré

Abidjan,  4 déc 2020 (AIP)- L’Agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a déclaré, vendredi 4 décembre 2020, s’apprêter a reprendre l’envoi de l’aide aux personnes déplacées à la suite des « rapports inquiétants » concernant les camps de réfugiés érythréens dans la région du Tigré en Ethiopie qui restent « inaccessibles », rapporte le site d’information des Nations unies ( Onu, info).

“Les détails  des dommages et des perturbations restent inconnus jusqu’à ce que nous puissions les atteindre et vérifier les informations “, a déclaré Babar Baloch, porte-parole du HCR lors d’un point presse à Genève.

” Nous espérons que le récent accord permettra un accès humanitaire complet et sans entrave à la région du Tigré “,  a-t-il ajouté, craignant que certains réfugiés érythréens aient déjà fui les camps en quête de sécurité.

Un accord signé cette semaine par l’équipe de l’ONU dans le pays et le gouvernement fédéral éthiopien autorise « un accès sans restriction, continu et sécurisé du personnel et des services humanitaires aux populations vulnérables dans les régions gérées (par le gouvernement) au Tigré et dans les zones frontalières des régions Amhara et Afar » voisines.

Selon le HCR, cet accord va faciliter l’accès aux organisations d’aide afin de fournir une aide aux civils touchés par le conflit qui dure depuis un mois.

Dans le comté de Tigré, les équipes du HCR dans la ville ont déjà commencé à distribuer de l’eau, des biscuits à haute teneur énergétique, des vêtements, des matelas, des nattes de couchage et des couvertures à environ 5.000 personnes déplacés internes.

( AIP)

sdaf/ask