Cet article a été publié le: 19/11/20 13:18 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ Le Niger se félicite de l’élargissement du partenariat international dans la région sahélienne

Abidjan, 19 nov 2020 (AIP)-Le Niger s’est  félicité de l’élargissement du partenariat international dans la région sahélienne à travers la coalition des pays du sahel, lors de la 9ème réunion des envoyés spéciaux pour le sahel,  élargie aux  ministres des Affaires étrangères des pays du G5 Sahel,  rapporte l’Agence nigérienne de presse (ANP).

« Le Niger se félicite de l’élargissement du partenariat international dans la région à travers la coalition du sahel, ce qui matérialise l’engagement et la volonté affirmée de la communauté internationale à contribuer au règlement de la crise sécuritaire au sahel à travers un appui multiforme au G5 Sahel »,  a indiqué le Directeur de Cabinet du ministre en charge des Affaires étrangères du Niger, Chekaraou Touré Moctar.

Il a également rappelé les causes profondes de l’instabilité au sahel et les effets potentiels qui sont d’origine endogène et exogène ainsi que plusieurs risques avant de saluer la révision de la stratégie de l’Union Européenne pour le Sahel afin de l’adapter aux besoins définis par les pays membres du G5 Sahel.

Au cours de cette réunion tenue mardi 17 novembre 2020, par  visioconférence,  quatre points était inscrits à l’ordre du jour, à savoir la transition au Mali, l’élargissement du partenariat international dans la région à travers la coalition du sahel, la révision de la stratégie de l’Union européenne pour la Sahel, les causes profondes de l’instabilité au sahel et la prévention de ses retombées essentielles.

S’agissant de la transition au Mali, M. Touré Moctar, en se réjouissant  de la libération des otages, a appelé les autorités maliennes à parachever de façon inclusive et dans les délais utiles l’installation des institutions de transition.

A l’issue des interventions préliminaires, plusieurs personnalités ont pris la parole notamment, le ministre italien des Affaires étrangères M.L usi Di Maio, celui de la Mauritanie, Ismaël Oud Cheik, l’ambassadeur du mali en Italie, M. Coulibaly, et  l’envoyé spécial  du Secrétaire  général des Nations unies, Mohammed Ibn Chambas.

Le G5 Sahel est un regroupement de cinq pays sahéliens qui mutualisent leurs efforts pour lutter contre le terrorisme et autres crimes dans l’espace sahélien avec l’appui des partenaires internationaux, rappelle-t-on.

(AIP)

sdaf/fmo