Cet article a été publié le: 9/03/21 13:38 GMT

Côte d’ivoire-AIP/Inter/Le Parlement européen lève l’immunité de l’indépendantiste catalan Carles Puigdemont

Abidjan, 9 mars 2021 (AIP)- Le Parlement européen a voté, mardi 9 mars 2021, la levée de l’immunité de trois eurodéputés indépendantistes catalans, dont l’ex-président de cette région, Carles Puigdemont, réclamés par l’Espagne pour la tentative de sécession de 2017.

La mesure a été approuvée par 400 élus contre 248 et 45 abstentions à l’issue d’un vote à bulletins secrets ouvert le 8 mars au soir, a précisé le Parlement européen. Élus au Parlement européen en mai 2019, Carles Puigdemont et ses anciens « ministres » Toni Comin et Clara Ponsati sont poursuivis en Espagne pour l’organisation en 2017 d’un référendum d’indépendance interdit en Catalogne. Les trois eurodéputés sont poursuivis pour « sédition » et dans le cas de Carles Puigdemont et Toni Comin également pour « détournements de fonds publics ».

Cette levée de l’immunité des eurodéputés ouvre la voie pour l’extradition émises par l’Espagne à l’encontre de Carles Puigdemont et Toni Comin qui vivent en Belgique depuis 2017 pour échapper aux poursuites espagnoles. Pour Clara Ponsati, les autorités judiciaires d’Ecosse, où elle vivait, avaient également suspendu cet examen, dans l’attente de la décision des eurodéputés.

Les trois accusés ont annoncé qu’ils allaient saisir la Cour de justice de l’Union européenne en cas de levée de leur immunité. Ils estiment que la Cour suprême espagnole n’est pas compétente pour une telle demande. Ils ont aussi dénoncé la « nature politique » des procédures engagées contre eux.

Plusieurs anciens dirigeants catalans restés dans leur pays, comme Oriol Junqueras, ancien vice-président du gouvernement régional de Carles Puigdemont, purgent actuellement de lourdes peines de prison en Espagne pour l’organisation du référendum. Également élu eurodéputé, Oriol Junqueras s’était vu retirer son mandat en janvier 2020 après sa condamnation.

Située au nord-est de l’Espagne (entre le France et l’Espagne), la région de la Catalogne, dont la capitale est Barcelone, est une riche région balnéaire et industrielle de 7,8 millions d’habitants. La Catalogne est la deuxième communauté autonome la plus riche d’Espagne et la onzième des subdivisions territoriales de l’Union européenne, avec un produit intérieur brut (PIB) de 255,204 milliards de dollars en 2012.

(AIP)

tls/ask