Cet article a été publié le: 11/01/22 16:17 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le président du Parlement européen, David Sassoli, décède à 65 ans

Abidjan, 11 jan 2022 (AIP) – Le président du Parlement européen, le social-démocrate italien David Sassoli, est décédé dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 janvier en Italie.

“David Sassoli est décédé à 1H15 du matin au Centre de référence d’oncologie d’Aviano, où il était hospitalisé” depuis fin décembre, a annoncé son porte-parole sur Twitter. “La date et le lieu des funérailles seront communiqués dans les prochaines heures”, a-t-il ajouté.

Lundi après-midi, son porte-parole avait annoncé l’hospitalisation de l’élu de 65 ans “en raison d’une complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire”, ainsi que l’annulation de ses activités officielles. Ayant souffert par le passé d’une leucémie, David Sassoli avait déjà été hospitalisé à l’automne 2021 pour une pneumonie, qui l’avait tenu éloigné du Parlement pendant plusieurs semaines, rapporte franceinfo.

“Européen sincère et passionné, sa chaleur humaine, sa générosité, sa convivialité et son sourire nous manquent déjà”, a réagi le président du Conseil européen, le Belge Charles Michel sur Twitter.

“Je suis extrêmement attristée par cette perte terrible d’un grand Européen et fier Italien, journaliste attentionné, extraordinaire président du Parlement et avant tout un ami cher”, a renchéri la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune, a pour sa part salué “un combattant de l’Europe, un défenseur sincère et courageux de la démocratie et des valeurs de notre Union”.

David Sassoli est né le 30 mai 1956 à Florence, en Toscane, et avait commencé à collaborer avec de petits journaux et des agences de presse après des études de sciences politiques. Il avait notamment été embauché par la RAI en 1992, où il était ensuite devenu présentateur du journal télévisé sur la première chaîne publique. Il s’était lancé en politique en 2009, au moment de la naissance du Parti démocrate italien, et avait été élu au Parlement européen la même année. Il avait été élu à la tête de l’assemblée en 2019. Son mandat expirait en janvier, à la moitié de la législature quinquennale.
(AIP)
cmas