Cet article a été publié le: 11/11/20 7:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP / Inter/ Les acteurs politiques ivoiriens exhortés à un dialogue constructif après l’élection présidentielle

Abidjan, 11 nov 2020 (AIP)- Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, toutes les parties en Côte d’Ivoire à s’abstenir de toutes incitations de violences et à engager un dialogue constructif pour résoudre la situation difficile après l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

« Il n’est dans l’intérêt de personne d’alimenter la menace d’une instabilité politique croissante, nous avons vu la violence que de telles provocations ont entraînée en 2011 », a déclaré Mme Bachelet dans un communiqué publié sur le site d’information des Nations Unies (Onu.Info).

Elle a appelé toutes les parties à s’efforcer à trouver des solutions communes pour le respect de l’Etat de droit.

Lundi 09 novembre 2020, dans un message à la nation après la validation de sa réélection par le Conseil constitutionnel, le président Alassane Ouattara a invité son “ainé”, Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), à un “dialogue franc et sincère en vue de rétablir la confiance”.

(AIP)

Sdaf/kp