Cet article a été publié le: 16/08/22 10:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les derniers militaires français de la force Barkhane quittent le Mali

Abidjan, 16 août 2022 (AIP)- Le ministère français des Armées a annoncé que les derniers militaires français avaient quitté le Mali, lundi 15 août 2022, après neuf ans de présence de la force antidjihadiste Barkhane, rapportent les médias occidentaux.

“Ce jour à 13H00 [heure de Paris], le dernier détachement de la force Barkhane présente  sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger”, a indiqué l’état-major français dans un communiqué.

“Après neuf ans de présence, Barkhane s’est réarticulée hors du pays en moins de six mois”, a-t-il ajouté, en précisant que “ce défi militaire logistique majeur a été relevé, en bon ordre et en sécurité, ainsi qu’en totale transparence et en coordination avec l’ensemble des partenaires.La France reste engagée au Sahel”.

Le 17 février, constatant que les conditions politiques et opérationnelles n’étaient plus réunies pour rester engagée au Mali, la France avait décidé de réorganiser  le dispositif de la force Barkhane en dehors du territoire malien.

La présence militaire au Sahel sera divisée par deux d’ici la fin de l’année, à 2 500 militaires. Le Niger a accepté le maintien d’une base aérienne à Niamey et l’appui de 250 soldats pour ses opérations militaires à la frontière malienne. Le Tchad continuera à héberger une emprise française à N’Djamena et la France espère conserver un contingent de forces spéciales à Ouagadougou, la capitale burkinabè, précise le communiqué.

(AIP)

sdaf/cmas