Cet article a été publié le: 17/11/22 16:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les Etats du G20 prennent plusieurs engagements à Bali

Abidjan, 17 nov 2022 (AIP)- Les pays membres du forum intergouvernemental composé de 20 pays aux économies les plus développées et de l’Union européenne (G20)  ont pris, mercredi 16 novembre 2022 à Bali, en Indonésie, plusieurs engagements, entre autres, assurer la stabilité des marchés de l’énergie, encourager la communauté mondiale à utiliser largement les technologies numériques en passant à l’économie numérique dès que possible et lutter contre la migration irrégulière, rapporte les médias occidentaux.

Selon le communiqué conjoint du G20 approuvé à la suite du sommet organisé à Bali, les Etats membres ont réaffirmé leurs engagements à atteindre les objectifs de l’ODD7 et leurs efforts à combler les lacunes en matière d’accès à l’énergie, et d’éradiquer la pauvreté énergétique en trouvant des solutions pour atteindre la stabilité, la transparence et l’accessibilité des marchés de l’énergie.

Ils ont également souligné l’importance d’assurer un approvisionnement énergétique abordable. “Nous réitérons notre engagement à atteindre la neutralité carbone/émissions nettes de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale d’ici ou vers le milieu du siècle, tout en tenant compte des derniers développements scientifiques et des différentes circonstances nationales”, notent-ils.

Ils se sont engagés à accroitre la connectivité en accelerant la haute capacité et les infrastructures sécurisées et à fournir des ressources et des outils plus accessibles et abordables alors que la technologie numérique devient la clé de la reprise et de l’autonomisation dans divers secteurs.

Les Etats du G20 prévoient également de poursuivre leurs efforts pour étendre le système de paiements transfrontaliers “nous encourageons les banques centrales, les autres autorités publiques et le secteurs des paiements à continuer à travailler en collaboration sur ces initiatives importantes pour améliorer les paiements transfrontaliers”.

Quant à la lutte contre la migration, ils prévoient mener des actions dans le cadre d’une approche globale pour une migration sure, ordonnée et régulières, tout en répondant aux besoins humanitaires et aux causes profondes du déplacement.

Créé le 26 septembre 1999, le G20 fonctionne sur la base d’une présidence tournante annuelle, suivant des critères de rotation géographique. Chaque année, un pays membre se charge d’organiser un sommet des chefs d’État et de gouvernement, ainsi que l’ensemble des travaux préparatoires qui donne lieu à la publication d’un communiqué. La présidence actuelle de ce Forum a été transférée au président indonésien, Joko Widodo, à la clôture du sommet de Rome.

(AIP)

sdaf/cmas