Cet article a été publié le: 29/11/21 9:00 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les ministres du Commerce de la CEDEAO valident les projets d’Acte additionnels et de Règlements de l’ARCC

Abidjan, 29 nov 2021 (AIP) – La 13ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de la CEDEAO s’est tenue le 25 novembre 2021 à l’hôtel Sarakawa à Lomé, en République Togolaise, en vue d’examiner et de valider le rapport et les projets de documents d’opérationnalisation de l’Autorité régionale de la concurrence de la CEDEAO (ARCC) qui devrait démarrer ses interventions bientôt.

Cette réunion fait suite à celle des experts en charge du commerce des Etats membres de la CEDEAO, qui s’était tenue le 24 novembre 2021 à Lomé, rapporte un communiqué de presse de l’organisation régionale transmis à l’AIP, dimanche 28 novembre 2021.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le Commissaire Commerce, Douanes et Libre Circulation des Personnes de la Commission de la CEDEAO, Tei Konzi, a insisté sur le fait qu’en raison des enjeux du moment liés à la ZLECAf, il n’y avait pas lieu à tergiversation ni perte de temps et qu’il était important que les sociétés de la région se mettent à niveau pour affronter l’arrivée des nouveaux concurrents avant d’exhorter la CEDEAO et l’UEMOA à intensifier le dialogue en vue de la conclusion de leur cadre de coopération.

Quant au représentant du ministère togolais du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation locale, Kodjo Adedze, il a souligné que les Etats membres de la CEDEAO traversent une crise sanitaire sans précédent et qu’il devient nécessaire de mettre en place des mécanismes appropriés pour soutenir le commerce et accroître les échanges entre eux.

Rappelant l’objectif du Traité Révisé de la CEDEAO qui est de créer un marché commun et de renforcer le libre jeu de la concurrence, l’émissaire du Gouvernement togolais a indiqué qu’il est souhaitable pour les pays d’aller vers la mise en place d’un cadre de concurrence harmonisé.

De son côté, le ministre délégué au Commerce international auprès du ministère du Commerce et de l’Industrie du Ghana, Herbert Krapa, a précisé que l’importance de la concurrence ne saurait être sous-estimée. Notant que le développement effectif de l’opérationnalisation du cadre régional de la concurrence devrait permettre à la CEDEAO de mieux travailler, il a souligné que l’ARCC devra veiller à ce que la concurrence soit effective et que le cadre régional puisse être conforme à ce qui sortirait de la Phase II des négociations sur la ZLECAf.

A la suite de la cérémonie d’ouverture, les ministres ont examiné puis validé le rapport de la réunion des experts, ainsi que les projets de textes d’opérationnalisation de l’ARCC.

Les recommandations de la 13ème réunion des ministres du Commerce des Etats membres de la CEDEAO seront soumises à la prochaine réunion du Conseil des ministres pour validation et recommandation à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO.
(AIP)
cmas