Cet article a été publié le: 15/11/20 18:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Les soldats français et guinéens tombés pour la France honorés en Guinée

Abidjan, 15 nov 2020 (AIP)- Les soldats français et guinéens tombés pour la France pendant les guerres ont été honorés, mercredi 11 novembre 2020 à Conakry à travers une cérémonie commémorative présidée par l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, Marc Fonbaustier, et du Directeur de Cabinet du ministère guinéen de la Défense nationale, Général de Brigade Sidy Yaya Camara, rapporte l’Agence guinéenne de presse (AGP).

Selon le diplomate français, l’Armistice signé le 11 novembre 1918 a mis un terme à la première guerre mondiale qui a fait plus de 18 millions de morts dont 1,6 million parmi les troupes françaises et presque six fois plus de blessés et de mutilés.

Une cérémonie est instituée en 1922 pour célébrer l’Armistice du 11 novembre 1918. Elle prendra l’appellation de « commémoration de la victoire et de la paix et l’Hommage aux morts pour la France ».

Depuis 2012, cette cérémonie élargit la portée de la commémoration à l’ensemble de morts pour la France, a informé Marc Fonbaustier qui a ajouté que pour les Français, c’est donc la reconnaissance du pays tout entier à l’égard de l’ensemble des « morts pour la France ».

Le Général de brigade Sidi Yaya Camara a pour sa part salué la portée de la journée du 11 novembre, et il a rappelé les affres de la dernière année de guerre en Europe où il y avait plus de Guinéens aux côtés des Français que les autres nationalités, qu’on appelait jadis les Sénégalais à cause de leur port d’embarquement.

(AIP)

sdaf/cmas

(AIP)