Cet article a été publié le: 12/11/20 13:13 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Libye : Les délégués au règlement du conflit se mettent d’accord pour des élections libres dans un délai de 18 mois (ONU)

Abidjan, 12 nov 2020 (AIP)- La cheffe par intérim de la Mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL), Stephanie Williams, a annoncé mercredi 11 novembre 2020, l’accord préliminaire des camps rivaux libyens sur « un plan visant à organiser des élections libres, crédibles dans un délai maximum de 18 mois ».

Depuis lundi, 75 représentants libyens sont réunis à Tunis sous l’égide des Nations unies dans le cadre du dialogue politique pour sortir la Libye des conflits dans laquelle elle a sombré après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Ces délégués « sont parvenus à une feuille de route préliminaire pour mettre fin à la période de transition et organiser des élections présidentielle et parlementaire libres, justes, inclusives et crédibles », a déclaré l’émissaire par intérim de l’ONU en Libye, Stephanie Williams

Ces pourparlers, qui doivent durer environ une semaine, visent  à mettre sur pied un exécutif unifié, mettant fin à la division de la Libye entre les deux principaux camps opposés depuis 2014. A savoir à l’Ouest, le gouvernement d’union (GNA) reconnu par les Nations unies et basé à Tripoli, et les autorités de l’Est alliées du maréchal Khalifa Haftar qui dispose du soutien d’un Parlement élu et de son président, Aguila Saleh, des Émirats arabes unis, la Russie et de l’Égypte.

Ainsi, ces 75 délégués sont chargés de nommer les trois membres d’un conseil présidentiel ainsi que le chef d’un gouvernement transitoire unifié, qui aura la tâche d’organiser au plus vite ces élections.

Ce dialogue politique sous l’égide des Nations-Unies a permis d’enregistrer de nombreux progrès dont la mise sur pied de la feuille de route pour l’application de l’accord de cessez-le-feu, signé le 23 octobre à Genève.

(AIP)

eaa/fmo