Cet article a été publié le: 16/11/22 8:53 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ L’industrie du divertissement médiatique devrait atteindre 100 milliards USD au milieu de la prochaine décennie (Panéliste)

Abu Dhabi (EAU), 16  nov 2022 (AIP)- L’industrie du divertissement médiatique devrait atteindre 100 milliards de dollars US au milieu de la prochaine décennie 2030, selon le secrétaire du ministère de l’Information et de la Radiodiffusion du gouvernement indien, ShriApoorva Chandra.

M. Chandra s’exprimait lors d’un panel sur les “Nouvelles et futures perspectives d’investissement dans les médias dans le monde” tenu mardi 15 novembre 2022 lors du 1er Congrès mondial des médias qui se déroule au Centre national des expositions d’Abu Dhabi (ADNEC), aux Emirats Arabes Unis (EAU).

Cette croissance enregistrée au cours de la période actuelle est plus perceptible dans l’industrie du contenu dont la majeure partie est exportée du monde de Bollywood, a-t-il poursuivi, après avoir passé en revue le paysage médiatique indien qui comprend plus de 80 000 journaux et 897 chaînes de télévision.

La ministre de l’Information, de la Publicité et de la Radiodiffusion du Zimbabwe, Monica Mutsvangwa, a pour sa part évoqué les efforts déployés par le continent africain pour faire face aux défis des médias à l’heure actuelle, notamment la dépendance de la jeune génération aux technologies modernes pour obtenir des informations et l’augmentation notable de l’utilisation des plateformes de radio et de télévision.

Selon M. Mutsvangwa, cette forte augmentation contribue à des changements positifs au niveau de la direction internationale en général et tient à suivre toutes les opinions de la société.

Quant au ministre des Affaires de l’information du Royaume de Bahreïn, Dr Ramzan Abdullah Al Nuaimi, il a expliqué le rôle des gouvernements en tant qu’incubateurs pour le secteur des médias, œuvrant pour assurer sa flexibilité, sa croissance et son développement. Tout en estimant que le système médiatique développé reflète le niveau de développement des économies des pays et les gouvernements doivent investir dans la jeune génération, plus familière avec les dernières solutions techniques, et une composante essentielle du secteur des médias à l’avenir.

Ouvert mardi, le Congrès mondial des médias qui rassemble 179 établissements et entreprises, vise à unir l’ensemble du secteur des médias pour échanger sur idées novatrices et des solutions du thème “Façonner l’avenir du secteur des médias”. Il s’achève jeudi 17 novembre.

(AIP)

ks/ad/bsb/cmas