Cet article a été publié le: 30/09/20 7:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ L’ISAO, pour relever le challenge d’une sûreté privée et professionnelle en Afrique

Abidjan, 30 sept 2020 (AIP)- Intelligence, sécurité, analyse et opérations (ISAO) entend accompagner les dirigeants d’entreprise dans l’intégration d’une culture de la sûreté et de la protection du patrimoine (humain ou industriel) tout en favorisant l’émergence d’une culture de la sûreté privée intégrant expertise, compétences locales et structuration professionnelle, afin de répondre aux standards internationaux.

Selon ses initiateurs, ses activités tournent autour de l’anticipation (veille sécuritaire et alerte, application sûreté Save, analyse et évaluation des risques et Due diligence & background check). En matière de protection, l’entreprise propose de réaliser des audits de sûreté et sécurité de site, un management des dispositifs de sécurité, la protection rapprochée, les escortes et la gestion de crise.

ISAO promet une formation de tous ses agents en élaboration de la documentation de sécurité, sûreté-sécurité, sensibilisation des personnels non nationaux et d’optimiser l’analyse de la gestion des flux, le contrôle des stocks, la maîtrise d’ouvrage sur les dispositifs de sécurité (humain-technologique), la lutte contre le vol et la fraude

Les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) dépassent les 6% de croissance depuis cinq années consécutives, 2020 ne dérogeant pas à cette règle malgré la crise du coronavirus, se réjouissent les promoteurs d’ISAO.

Mais si cette région bénéficie d’un contexte économique très favorable attirant de nombreux investisseurs, elle est aussi confrontée à une dégradation de la situation sécuritaire où, aux menaces traditionnelles (vols, contrefaçon, cyberattaques, etc.), s’ajoute le terrorisme, constituant autant de nouveaux défis à relever pour les États comme pour les acteurs économiques.

“Si les États assurent la sécurité de leurs citoyens, il revient aux acteurs économiques de protéger leurs collaborateurs comme leur patrimoine industriel. Dès lors, comme on l’observe à l’International, le recours à une sûreté privée professionnelle en Afrique devient une nécessité et un enjeu”, affirme le président de l’initiative, le Général d’armée, Mamadou Sow du Sénégal.

(AIP)

aaa/fmo