Cet article a été publié le: 4/11/20 14:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ L’Onu appelle les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel de la Côte d’Ivoire

Abidjan, 04 nov 2020 (AIP)-Le secrétaire Général des Nations unies, Antonio Guterres,  en condamnant fermement les violences qui ont eu lieu avant, pendant et après l’élection du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire,  exhorte les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel du pays, rapporte le site d’informations des nations unies (Onu.info)

Le secrétaire général condamne fermement les violences qui ont eu lieu avant, pendant et après l’élection. Il se dit attristé par les nombreuses pertes en vies humaines et exprime ses profondes condoléances aux familles endeuillées », a déclaré son porte-parole dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi.

Selon son porte-parole, le chef de l’ONU appelle  tous les acteurs politiques ivoiriens à respecter l’ordre constitutionnel du pays et à se conformer aux principes de l’Etat de droit.

«Il exhorte le président et les principaux dirigeants de l’opposition à s’engager dans un dialogue constructif et inclusif afin de trouver une issue à la crise actuelle et à œuvrer ensemble à dégager un consensus en faveur de la cohésion nationale », a également ajouté son porte-parole.

Guterres a réitéré la disponibilité des Nations Unies à appuyer un tel dialogue dans le but de préserver la stabilité et de promouvoir la réconciliation nationale à travers le pays, a-t-il souligné.

(AIP)

sdaf/fmo