Cet article a été publié le: 30/04/21 11:47 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ L’UE condamne l’assassinat de trois Occidentaux au Burkina Faso

Abidjan, 30 avr 2021 (AIP)- La Délégation de l’Union européenne (UE) et les Chefs de Mission diplomatique des Etats membres de l’UE au Burkina ont condamné “avec force”, l’assassinat de deux journalistes Espagnols et d’un militant écologiste Irlandais par des terroristes dans l’Est du Burkina, dans une déclaration publiée mercredi 28 avril 2021, rapporte l’Agence d’information du Burkina Faso (AIB).

“C’est avec une grande tristesse que la Délégation de l’Union européenne et les chancelleries européennes présentes au Burkina Faso ont appris la mort de deux journalistes espagnols et d’un militant écologiste irlandais, alors qu’ils réalisaient un documentaire sur la lutte contre le braconnage dans la région de l’Est burkinabè. Dans ce moment tragique, toutes nos pensées vont aux proches. Nous, Européens présents au Burkina Faso, condamnons avec force cet odieux assassinat et marquons notre totale solidarité avec les familles des victimes de cet acte, européennes ou burkinabè”, ont-ils indiqué.

“Ce meurtre montre une nouvelle fois la lâcheté et le vrai visage criminel des terroristes, porte- drapeaux d’un obscurantisme qui annihile tout, incluant la liberté d’expression et le droit à la vérité. L’Union européenne et ses États membres sont déterminés à poursuivre l’accompagnement des autorités du Burkina Faso dans leur lutte contre le terrorisme et en faveur de la paix, la sécurité, la stabilité, et le développement”, ont-ils ajouté.

Trois Européens à savoir deux Espagnols et un Irlandais disparus après une attaque lundi 26 avril 2021 dans l’Est du Burkina Faso deux Espagnols « ont été exécutés par les terroristes ».

Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger en proie aux attaques djihadistes, en est également la victime régulière ces dernières années. Depuis 2015, les actions violentes des djihadistes ont fait plus de 1 200 morts et plus d’un million de déplacés, fuyant les zones de violences sur place.

(AIP)

sdaf/cmas