Cet article a été publié le: 8/03/21 12:06 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ L’UJPLA s’élève contre le regain de violence contre des journalistes et des médias au Sénégal

Abidjan, 07 mars 2021 (AIP)- Dans un communiqué dont copie a été transmise dimanche 07 mars à l’AIP, l’Union des journalistes de la presse libre africaine (UJPLA) s’élève contre le regain de violence enregistré depuis quelques jours contre des journalistes et des médias dans des manifestations à Dakar, au Sénégal.

Depuis le début des manifestations au Sénégal, l’UJPLA a appris avec regret les attaques subies par des médias dans la capitale, Dakar. « Face à cette escalade de violence et de tension, l’UJPLA s’élève contre ce regain de violence enregistré depuis quelques jours contre des journalistes et des médias », relate le document.

Ayant appris avec déception la suspension du signal de Walf et Sen TV, l’UJPLA appelle le Conseil national de régulation de l’audiovisuel à lever ces mesures qui constituent une entrave à la liberté d’information et de débattre dans un contexte démocratique. “Nous dénonçons ces attaques et insistons sur l’obligation faite aux autorités Sénégalaises d’assurer la sécurité des journalistes et de leur lieu de travail”, a réagi le président de l’UJPLA, l’Ivoirien Yao Noël.

Selon des informations recueillies par l’UJPLA, les manifestations ont donné lieu à des actes de vandalisme à l’encontre de Radio RFM, Télévision Futur Media (TFM) et du site Dakaractu. L’UJPLA a également appris que les locaux du quotidien national Le Soleil ont été attaqués par des individus qui y ont mis le feu.

L’UJPLA rappelle à tous que la démocratie ne peut fonctionner sans la pluralité des médias. Pour elle, la mobilisation et le soutien de l’ensemble de la communauté des médias aux organes de presse qui sont victimes de ces actes sont nécessaires voire impérieux.

La faîtière de journaliste déplore vivement les attaques et menaces dont font l’objet certains groupes de presse et journalistes sénégalais et demande ardemment qu’il y soit mis fin immédiatement.

(AIP)

gak/cmas