Cet article a été publié le: 9/08/21 13:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP-Inter/ Manioc et banane: Le PAM et le CERFAM œuvrent pour un renforcement des chaînes de valeur au Congo Brazzaville

Abidjan, 09 août 2021 (AIP)- A la demande du Gouvernement de la République du Congo, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Centre d’Excellence Régional contre la Faim et la Malnutrition (CERFAM) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre renouvellent leur collaboration pour appuyer les efforts du Congo dans la mise en œuvre de sa stratégie de renforcement des chaînes de valeur du manioc et de la banane.

Du samedi 3 juillet au samedi 14 août 2021, le PAM, en République du Congo, en lien étroit avec le ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, accueille une délégation d’experts agro-alimentaires du Bénin et de la Côte d’Ivoire pour former 200 artisans et petits producteurs travaillant dans quatre départements (Brazzaville, Pool, Bouenza, Plateaux), rapporte un communiqué conjoint transmis lundi 09 août à l’AIP.

Facilitée par le CERFAM, acteur de la coopération entre les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, cette assistance technique consiste à former les artisans et transformateurs aux techniques de transformation du manioc et de la banane en produits dérivés, à la fabrication d’équipements de transformation, aux bonnes pratiques de sécurité alimentaire et à la gestion des pertes post-récoltes, explique la note.

Dans ce cadre, une trentaine d’équipements de transformation ont été fabriqués, en vue d’améliorer le rendement de production et le revenu des petits exploitants et transformateurs, tout en réduisant le temps et la pénibilité du travail.

« A travers cette mission, le CERFAM entend faciliter l’échange et le transfert de connaissances et de technologies en appui aux investissements du Gouvernement du Congo et de ses partenaires dans le développement des chaînes de valeur agricoles, à travers l’utilisation de techniques innovantes et de savoir-faire qui contribuent à renforcer la sécurité alimentaire et la nutrition des populations », souligne le directeur par intérim du CERFAM, Patrick Teixeira.

Ce partenariat fait suite aux résultats remarquables d’une première mission facilitée par le CERFAM qui s’est déroulée entre novembre et décembre 2019, durant laquelle le déploiement d’experts béninois et ivoiriens avait permis de fabriquer des équipements de transformation et de former 60 exploitants agricoles aux techniques de transformation du manioc en produits diversifiés de qualité, tels que le gari et l’attiéké, explique le communiqué.

Pour la représentante et directrice pays du PAM en République du Congo, Anne-Claire Mouilliez, « cette assistance technique consolide la dynamique de capitalisation qui caractérise l’appui du PAM à la production et à la transformation du manioc au Congo. Le renforcement et la promotion des chaînes de valeur manioc et banane constitue un début de réponse aux défis majeurs auxquels le pays est confronté, tels que la forte dépendance aux importations de denrées alimentaires, la disponibilité et l’accessibilité des aliments, la malnutrition et le changement climatique ».

En 2021, la mission intègre des aspects innovants et transversaux tels que l’autonomisation économique des femmes (plus de la moitié des effectifs des groupements bénéficiaires sont des femmes), la sécurité sanitaire des aliments et la gestion des pertes post-récoltes. Ces transformateurs auront par ailleurs accès à de nouveaux marchés pour les produits dérivés, notamment à travers le programme d’alimentation scolaire du PAM qui joue un rôle essentiel dans la promotion de l’éducation, de la santé et de la nutrition pour tous, conclut le document.

(AIP)

gak/fmo