Cet article a été publié le: 17/06/21 22:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison dont six mois ferme dans le procès Bygmalion

Abidjan, 17 juin 2021 (AIP)- L’ex président français, Nicolas Sarkozy, a été condamné jeudi 17 juin 2021, à un an de prison dont six mois ferme dans le cadre du procès Bygmalion par le parquet devant le tribunal correctionnel de Paris, pour financement illégal de la campagne présidentielle de 2012.

Les procureurs, qui ont prononcé un réquisitoire de plus de cinq heures, ont également requis contre Nicolas Sarkozy 3 750 euros d’amende, en soulignant sa “totale désinvolture” dans la gestion des finances d’une campagne “en or massif”, rapportent des médias occidentaux.

Selon le parquet de Paris, le parti dont il était candidat, l’UMP, est accusé d’avoir dépensé 42,8 millions d’euros, près de deux fois plus que le plafond de dépenses légal (22,5 millions), pour sa campagne infructueuse de 2012, par le biais de fausses facturations de la société Bygmalion.

Nicolas Sarkozy était absent lors du réquisitoire.

Le tribunal correctionnel de Paris a requis de dix-huit mois à quatre ans de prison avec sursis à l’encontre des 13 coprévenus.

Les procureurs ont demandé trois ans de prison avec sursis et 50 000 € d’amende pour l’ex-directeur adjoint de la campagne, Jérôme Lavrilleux, seul à avoir reconnu la fraude. Contre les trois ex-cadres de Bygmalion qui ont admis avoir accepté la mise en place du système de fausses factures, dix-huit mois de prison avec sursis ont été requis.

(AIP)

sdaf/cmas