Cet article a été publié le: 16/09/22 16:11 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Poutine prêt à donner gratuitement 300.000 T d’engrais aux pays en développement

Abidjan, 16 sept 2022 (AIP)- Le président de la fédération de Russie, Vladimir Poutine, se dit prêt à donner gratuitement 300.000 tonnes d’engrais aux pays envoie de développement, si l’Union Européenne (UE) assoupli ses sanctions contre les exportations russes.

Il s’exprimait vendredi 16 septembre 2022, lors d’une réunion du sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai qui s’est tenue à  Samarcande,  une ville d’Ouzbékistan de jeudi 15 au vendredi 16 septembre 2022.

Lors de cette réunion, le  président russe s’est adressé au secrétariat de l’ONU par l’intermédiaire de la sous-secrétaire générale Rosemary Di Carlo, présente à la réunion, demandant d’influencer la décision de la Commission européenne et “pas en paroles mais en actes d’exiger la levée de ces restrictions discriminatoires à l’encontre des pays en développement”. Il a ajouté qu’il avait également discuté de la question avec le chef de l’ONU, Antonio Guterres, à qui, il a fait part de sa volonté  de donner gratuitement  300 000 tonnes d’engrais russes aux pays en développement.

“Il y a deux jours, j’ai informé Guterres que 300 000 tonnes d’engrais russes s’étaient accumulées dans les ports maritimes de l’UE. Nous sommes prêts à les donner gratuitement aux pays en développement”, a-t-il noté, en précisant qu’ actuellement, les sanctions de l’UE ont été levées sur les exportations d’engrais russes vers les pays de l’UE uniquement.

Le président du Sénégal et président en exercice de l’Union Africaine,  Macky Sall,  a appelé à trouver une solution pour l’approvisionnement de l’Afrique pour certains produits tels que le Blé et les engrais pour ne pas que l’Afrique soit exposée à une famine, lors d’un panel à la cérémonie de clôture de Africa CEO Forum qui s’est tenu à Abidjan du lundi 13 au mardi 14 juin 2022.

“Du fait que le système de financement de paiement (Swift) est perturbé par les sanctions, les pays comme les nôtres ont des difficultés à avoir accès à du blé, à des engrais à partir de la Russie. C’est pourquoi je dis que l’Afrique devrait obtenir de ses partenaires, en particulier de l’Europe de l’Ouest, une solution comme l’Europe l’a fait pour le gaz (…), avec un mécanisme qui peut nous permettre à acheter des engrais et du blé auprès de la Russie et qu’on puisse faire le paiement sans difficulté”, avait  indiqué le President Sall.

Selon lui, ces difficultés de paiement peuvent  créer des interfaces des intermédiaires,  une rareté de produits et des crises majeures sur le continent.

“Si nous n’avons pas d’engrais, c’est déjà la saison des pluies dans la plupart des pays africains, (…) ça veut dire que nous serons exposés à un risque de famine. Et l’Afrique, comme vous le voyez est naturellement une victime collatérale très éloignée de la terre de l’opération militaire, si nous ne trouvons pas de solidarité nécessaire tout en continuant à faire cette guerre qui a déjà fait des dégâts”, avait-t-il ajouté.

(AIP)

sdaf/tm