Cet article a été publié le: 5/09/22 15:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Poutine se félicite d’une augmentation de 40% du nombre de tigres en 12 ans dans le monde

Abidjan, 05 sept 2022 (AIP)- Dans son message adressé aux participants du Forum pour la sauvegarde des tigres, à travers une vidéo, le président de la Russie Vladimir Poutine a constaté que leur nombre avait augmenté de 40% en 12 ans, en déplorant leur disparition dans certains pays, rapportent l’agence de presse Sputnik Afrique, lundi 05 septembre 2022.

“Depuis 2010, le nombre total de ces fauves a augmenté de 40% dans le monde. Or, malgré tous les efforts, dans certains pays le tigre a quand même disparu depuis le sommet précédent. Dans certains autres pays, sa vie reste menacée”, a signalé Vladimir Poutine, se félicitant des résultats obtenus grâce aux mesures de protection du tigre de Sibérie en Extrême-Orient.

“Il y a 12 ans, il n’y avait pas plus de 390 tigres de Sibérie adultes dans notre taïga d’Extrême-Orient. Ils sont actuellement environ 750 avec les tigreaux”, a-t-il constaté.

Le tigre de Sibérie ou tigre de l’Amour est la plus grande sous-espèce du tigre. Celle-ci était au bord de l’extinction au milieu du XXe siècle, il n’en restait qu’une vingtaine de félins sauvages.
Des mesures de protection énergiques prises en Russie lui ont permis de se multiplier.
Il y a 12 ans à Saint-Pétersbourg, les dirigeants des 13 pays du monde qui abritaient le tigre s’étaient engagés à doubler vers 2022 la population des tigres vivant à l’état sauvage. Vladimir Poutine, alors Premier ministre, avait mis en garde contre l’extinction du tigre, disant que “la situation est aujourd’hui proche de la catastrophe”. La principale menace pesant sur le félin était le braconnage illégal.
De l’avis des participants au Forum de 2010, ce rendez-vous était celui de “la dernière chance”. L’espèce qui comptait 100.000 individus il y a un siècle a fondu depuis de 97% avec 3.200 fauves recensés dans leur milieu naturel.
(AIP)
sdaf/cmas