Cet article a été publié le: 10/11/20 12:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Présidentielle américaine: Donald Trump commence progressivement à accepter sa défaite

Abidjan,  10 nov  2020 (AIP)- Le 45 ème président des États-Unis et candidat malheureux aux élections présidentielles, Donald Trump, commence à accepter progressivement sa défaite, rapporte mardi 10 novembre 2020,  l’Agence de presse russe  Sputnik.

Ce média cite une confidence faite par un conseiller de Trump à la chaîne de télévision d’information américaine CNN.

“Le Président américain commence progressivement à accepter la possibilité qu’il ait perdu l’élection. Il aurait d’ailleurs déjà commencé à discuter avec ses collaborateurs sur la perspective de se représenter en 2024”, a confié un conseiller à CNN, plus de 48 heures après l’annonce dans de nombreux médias de la victoire du candidat démocrate, Joe Biden.

Toujours selon cette source qui rapporte des conversations de l’équipe de campagne du Républicain, il discute déjà de la perspective de se représenter en 2024. Toutefois, aucune annonce officielle n’a été faite et aucun discours n’a été préparé en ce sens.

Cependant CNN fait remarquer que l’administratrice des services généraux (GSA), Emily W. Murphy, n’a pas encore signé le document nécessaire au lancement officiel du processus de transition, lequel permet notamment de débloquer des fonds pour Biden et à lui donner accès à des outils de sécurité nationale pour mettre ses équipes au travail. Et ce, alors que la procédure est habituellement effectuée dans les heures qui suivent l’annonce du vainqueur de la présidentielle.

La position de la GSA est qu’elle ne «détermine le candidat apparemment gagnant qu’une fois qu’un vainqueur est clair sur la base du processus établi dans la Constitution», a souligné CNN.

Officiant toujours sous l’administration Trump, il est ainsi peu probable que cette agence ne prenne une décision tant que Trump lui-même n’aura pas officiellement reconnu sa défaite, estime le média. Il précise que deux membres de l’équipe de Biden ont admis que la transition serait encore plus difficile que ce qu’ils imaginaient.

Le candidat démocrate Joe Biden a été élu, à 77 ans, 46ème président des États-Unis, l’emportant face à Donald Trump en franchissant le seuil de 270 grands électeurs,  après quatre jours de suspense.

Dès l’annonce de sa victoire, samedi 07 novembre 2020, il a immédiatement promis d’être le président « de tous les Américains ».

« Il est temps de laisser derrière nous la colère et la rhétorique enflammée et de nous rassembler », a-t-il indiqué dans un tweet,  avant un discours prévu dans la soirée depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware.

Le 45ème président américain Donald Trump, qui briguait un second mandat de quatre ans, n’a pas reconnu sa défaite. Dans un tweet rageur, il a revendiqué une victoire qui lui aurait été volée.

Kamala Harris, la colistière de Joe Biden, qui est entrée dans l’Histoire en devenant la première femme à accéder à la vice-présidence, a exhorté le peuple américain à se mettre au travail.

« Mettons-nous au travail pour restaurer l’âme de l’Amérique », a-t-elle déclaré.

(AIP)

sdaf/tm/cmas