Cet article a été publié le: 9/06/22 9:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Siandou Fofana donne les clés de la réinvention du tourisme en Arabie Saoudite

Abidjan, 09 juin 2022 (AIP)- Le ministre du Tourisme, Siandou Fofana, présidant la 116ème session du conseil exécutif de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) en Arabie Saoudite, les 7 et 8 juin 2022, a donné ses recettes pour la relance du secteur touristique post-COVID.

Les débats ont porté autour de la thématique « Les futurs du tourisme – renouveau de la gouvernance et plaidoyer ».

Selon Siandou Fofana, le tourisme, dans un contexte croissant de la globalisation, est reconnu comme un facteur essentiel de croissance. Dès lors, il est dans l’intérêt de tous, comme dans celui de tous les États membres de l’OMT, d’œuvrer pour sa survie afin qu’il continue de prospérer pour le bonheur de l’humanité.

Pour lui, il n’est point besoin de souligner que ces dernières années, le tourisme a été sévèrement affecté par la crise sanitaire de la COVID-19 impactant négativement tous les pays du monde entier.

Au-delà, le ministre Siandou Fofana a réitéré l’honneur fait à la Côte d’Ivoire par l’écosystème touristique mondial, en présidant cette institution, ainsi que cette Session qui dessine les contours du tourisme de demain.

« Je considère comme un honneur de présider les délibérations de cette importante réunion. En effet, à travers ma personne, il s’agit du Gouvernement et du peuple de Côte d’Ivoire qui se sont mobilisés et m’ont oint de leurs bénédictions pour une parfaite conduite des travaux. Je voudrais donc saluer la présence remarquée de la quasi-totalité des membres du Conseil exécutif », a-t-il dit.

Bien plus, des échanges en plénière comme au cours des panels, il ressort, plus que jamais, selon plusieurs experts de l’ONU ou du secteur privé, que le tourisme figure parmi les priorités d’actions des gouvernements et des organisations internationales, dans toutes les régions du monde.

Le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, qui a ouvert les travaux en plénière, au Ritz-Carlton de Djeddah, a situé les enjeux de cette session dans un contexte de sortie progressive de crise sanitaire mondiale, avant de saluer l’esprit de consensus et de réinvention au cœur des échanges.

Avec la relance du secteur, en début 2022, le système des Nations Unies enregistrait le double d’arrivées de touristes internationaux comparativement à 2021. La levée des restrictions encore en place sur les voyages et le retour de la confiance chez les consommateurs seront d’importants leviers du redressement du secteur, donnant espoir à des millions de personnes.

(AIP)

bsp/cmas