Cet article a été publié le: 16/06/22 16:34 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter / Terrorisme au Burkina Faso : Le président promet l’arrestation des auteurs des crimes de la ville de Seytenga

Abidjan,  16 juin 2022 (AIP)- Le président du Burkina Faso, Paul-Henri Sandaogo Damiba, a promis mercredi 15 juin 2022,  à ses compatriotes de retrouver les auteurs des crimes commis dans la ville de Seytenga, rapporte l’Agence d’informations du Burkina Faso (AIB).

« Ceux qui ont fait ça, c’est pas pour Dieu en tout cas. (…) Certains d’entre eux sont répartis d’où ils sont venus. (…) Ils se réjouissent pendant que nous, nous pleurons avec les habitants de Seytenga. Ce qu’ils oublient, c’est que c’est cette douleur-là qui fera notre force. Nous allons tout faire pour les trouver et leur faire payer ce prix-là », a affirmé le président burkinabè, lors d’une visite à Seytenga, près de la frontière avec le Niger.

En rappel, des terroristes ont tué dans la nuit du 8 au 9 juin 2022, 11 gendarmes avant de revenir entre le 11 et le 12 exécuter méthodiquement de nombreux habitants, soit 86 personnes, selon un bilan encore provisoire.

« Ce qui s’est passé entre le 9 et le 12 juin, ce n’est pas Seytenga seul que ça a touché, ça touché, tous les quatre coins du Burkina Faso. C’est ce que je suis venu vous dire. Votre douleur est la douleur de tout le Burkina Faso », a dit le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Selon lui, cette situation est inimaginable pour des populations désarmées qui ne demandent qu’à vivre.

Il a promis que le nécessaire sera fait afin que les quelques 4000 personnes qui ont fui les violences, reviennent vivre en quiétude à Seytenga et appelé à l’union et à la collaboration pour vaincre l’hydre terroriste.

(AIP)

sdaf/fmo