Cet article a été publié le: 8/03/21 18:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ Un orpailleur survit sept jours après un éboulement sur un site d’orpaillage au Burkina Faso

Abidjan, 08 mars 2021 (AIP)-Un orpailleur,  Soré Assami, 23 ans survit sept jours après un éboulement sur  le site d’orpaillage de Imyiré, à 30km sur l’axe Kongoussi-Tikaré, dans le centre-nord du Burkina qui a causé le décès de treize de ses camarades orpailleurs, a rapporté dimanche 07 mars 2021 l’Agence d’information du Burkina Faso, citant une source sanitaire et la déposition à la gendarmerie de Kongoussi du groupe auto-défense Kogleweogo.

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2021, une série d’éboulements a eu lieu sur le site d’orpaillage de Imyiré, à 30km sur l’axe Kongoussi-Tikaré, dans le centre-nord du Burkina. Un corps sans vie a été extrait et inhumé sur place, laissant treize personnes piégées.

Après quelques jours de recherches infructueuses, elles ont été considérées comme perdues.

Mais dans la nuit du samedi 06 au dimanche 07 mars 2021, vers 3h du matin, des membres du groupe d’auto-défense Kogleweogo, ont vu une ombre fébrile sortir de la galerie. Il s’agit de Assimi Soré qui a réuni ses dernières forces pour remonter le trou et dégager les planches et les  sacs qui refermaient l’orifice.

Ces derniers vont lui offrir de la bouillie avant de le conduire au centre de santé le plus proche.

Selon une source sanitaire,  la vie du jeune homme de 23 ans est hors de danger. Quant au miraculé, il aurait confié à des proches que ses camarades ont tous  succombé en moins d’une heure, après l’éboulement, en précisant que c’est Dieu qui lui a permis de retrouver la sortie après sept jours dans le noir sans boire ni manger.

Le corps sans vie extrait la semaine dernière est celui du grand frère de Assimi Soré, note-t-on.

(AIP)

sdaf/tm

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.