Cet article a été publié le: 27/04/21 9:35 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Inter/ Une réduction de près de 90% des cas de mortalité liée au paludisme à Boké (Guinée)

Abidjan, 27 avr 2021 (AIP)- La région de Boké en Guinée, a enregistré en 2020, 239 décès liés au paludisme contre 2176 en 2017, soit une réduction de près de 90%, a déclaré dimanche 25 avril 2021, le coordinateur régional du Projet Stoppalu+, Dr Mohamed Sitan Kéita, selon l’Agence guinéenne de Presse (AGP).

A l’occasion de la célébration de la 36ème journée mondiale de lutte contre le paludisme dans la région administrative de Boké, Dr Mohamed Sitan Kéita a invité les populations à l’utilisation régulière des Moustiquaires imprégnées à Longue Durée d’Action (MILDA), se réjouissant des progrès réalisés avec l’appui des partenaires dans ce domaine.

De son côté, le directeur régional de la Santé (DRS) de Boké, Dr Mamadou Djouhé Barry, a félicité le gouvernement guinéen et ses partenaires pour les efforts louables dans la mise à disposition des médicaments essentiels et des moyens de prévention contre ce fléau.

Selon le DRS, le paludisme occupe la première cause de mortalité et de morbidité dans notre pays. La célébration de cette journée, permet de mettre en exergue, les efforts fournis par le gouvernement, les partenaires, la société civile et les Organisations communautaires de base, dans la lutte contre la maladie.

De l’avis des spécialistes, il est important de promouvoir les mesures de prévention (utilisation des moustiquaires, assainissement…) et les recours rapides aux soins au niveau des communautés.

(AIP)

eaa/ask