Cet article a été publié le: 14/06/21 14:10 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/International/ Des Africaines appellent à des mesures concrètes en faveur de l’égalité des sexes d’ici 2030 (Communiqué)

Abidjan, 1 juin 2021 (AIP) – Réunies pour rédiger la Déclaration de Kinshasa qui appelle aux changements de politiques et aux actions nécessaires à l’égalité des sexes sur le continent, des femmes Africaines ont appelé à des mesures concrètes en faveur de l’égalité des sexes d’ici 2030.

La conférence de Kinshasa sur l’égalité des sexes a fait entendre la voix des femmes Africaines avant le Forum Génération Égalité de Paris, rapporte un communiqué publié vendredi 11 juin 2021 par APO group.

La République Démocratique du Congo (RDC), présidente en exercice de l’Union Africaine (UA), a accueilli, jeudi, en partenariat avec ONU Femmes, une conférence de haut niveau pour placer l’égalité des sexes en tête de l’agenda de l’Union Africaine.

Organisée sous le haut patronage de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la RDC et président en exercice de l’UA, la conférence a vu la participation de plusieurs hauts responsables gouvernementaux. Son objectif était de définir un cadre pour l’égalité entre les hommes et les femmes en Afrique au cours de la prochaine décennie. Elle s’est tenue sous l’égide du Forum Génération Égalité qui aura lieu à Paris (France), du 30 juin au 2 juillet 2021.

Reconnaissant les défis spécifiques liés à l’égalité des sexes en Afrique, cette conférence de Kinshasa a aussi rassemblé des filles et des femmes leaders représentant tout le continent sous le thème « 2021-2030 : l’égalité des sexes pour l’Afrique ». Les principaux sujets de discussion abordés lors de la conférence comprennent l’autonomisation financière des femmes, les mouvements et le leadership féministes, la santé, les droits sexuels et reproductifs, la paix et la sécurité, le genre et le changement climatique, les violences basées sur le genre et le leadership des jeunes.

Les organisateurs de la conférence publieront une déclaration exposant une vision de l’égalité des sexes en Afrique, assortie d’un ensemble d’importantes recommandations et mesures à prendre pour assurer leur réalisation d’ici 2030. La Déclaration de Kinshasa, qui vise à faire entendre la voix des femmes Africaines sur l’égalité des sexes, sera partagée par Félix-Antoine Tshisekedi, lors du Forum Génération Égalité de Paris.
(AIP)
cmas